100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 16.07.2010 08h57
Chine : publication d'une circulaire encadrant les secours lors de catastrophes naturelles

La Chine a publié mercredi une série de réglementations sur les secours lors de catastrophes naturelles.

Ces réglementations, qui établissent la responsabilité des gouvernements dans les opérations du secours lors de catastrophes naturelles, entreront en vigueur à partir du 1er septembre 2010.

Elles stipulent que les cadres des gouvernements de tous niveaux sont responsables des opérations de secours, tandis que les opérations à l'échelle nationale doivent être dirigées par les autorités centrales de lutte contre les catastrophes.

Les gouvernements supérieurs au niveau du district doivent, d'après les réglementations, établir des plans de réaction d'urgence, fournir les moyens de transport et de communication pour les travaux de secours, donner asile aux sinistrés et former les équipes de secours.

Le Bureau des Affaires judiciaires du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois) a également annoncé une circulaire afin de préciser ces réglementations.

Le communiqué indique que la Chine est un pays en proie aux catastrophes naturelles . Ces deux dernières décennies, celles-ci ont tué en moyenne 4 300 personnes par an.

Le gouvernement central a alloué plus de cinq milliards de yuans (737 millions de dollars) par an ces cinq dernières années pour son fonds annuel de lutte contre les catastrophes.

Selon la circulaire, la lutte contre les catastrophes est toujours affectée par des problèmes, comme une supervision peu rigoureuse des dons.

Pour faire face à ce problème, les réglementations stipulent que les dons ne doivent être utilisés que dans des opérations de la lutte contre les catastrophes. Les gouvernements de tous les niveaux, jusqu'aux petites communautés, devraient rendre publique les informations concernant les donateurs, le montant des dons et leur usage détaillé.

De plus, tous les gouvernements doivent créer un système de supervision pour traiter les plaintes du public en cas d'abus, pour lutter contre le détournement ou la mauvaise gestion des dons et des équipements.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Corruption : la justice chinoise a récupéré 4,62 milliards de dollars depuis 2005
Chine : la population octogénaire augmente d'un million par an
Nicolas Sarkozy se sert aussi du « microblog »
Pour que le football soit toujours exposé au soleil !
Quel genre d'esprit national faut-il à la Chine contemporaine ?
Respecter les règles du jeu de l'amour
Réajustement du centre de gravité du développement économique mondial