100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 14.05.2010 14h54
De nombreux malades mentaux échappent à tout contrôle

Plus de 70% des personnes atteintes de troubles mentaux à Guangzhou, capitale de la province du Guangdong, au Sud de la Chine, ne reçoivent pas de traitement médical régulier, ont rapporté jeudi des médias locaux.

« Le problème principal est que la plupart de ces personnes et des membres de leur famille se sentent coupables et refusent de voir des médecins », a déclaré au Guangzhou Daily Ning Yuping, présidente de l'Hôpital pour maladies mentales de Guangzhou.

« Les frais médicaux coûteux sont un autre problème », a-t-elle ajouté.

Mme Ning a dit que de nombreux troubles mentaux peuvent être soignés, permettant aux patients de reprendre leurs études ou leur travail après avoir récupéré.

Elle a incité les personnes souffrant de troubles mentaux à chercher de l'aide auprès de professionnels.

« Et dans le même temps, la société ne devrait pas montrer de discrimination envers les personnes atteintes de troubles mentaux », a-t-elle dit.

Les statistiques officielles montrent que Guangzhou compte plus de 46 000 personnes souffrant de troubles mentaux enregistrées.

Mais les experts estiment que Guangzhou compte en fait au moins 60 000 de ces personnes, bien que moins de 30% d'entre elles reçoivent un traitement médical régulier, d'après l'article.

La différence entre les deux chiffres du nombre de personnes atteintes de troubles mentaux à Guangzhou est due au nombre de personnes souffrant de troubles mentaux mais qui refusent de s'enregistrer auprès des services concernés.

Dans la province du Guangdong, qui compte une population de 110 millions d'habitants, le nombre de personnes souffrant d'une forme ou d'une autre de troubles mentaux pourrait dépasser un million de personnes, d'après les experts.

En Chine, les frais de traitement des troubles mentaux sont les plus élevés, dépassant ceux des tumeurs et des maladies cardiovasculaires. En 2020, les frais de traitement des troubles mentaux pourraient représenter plus de 25% du total des frais médicaux, prédisent les experts.

« Troubles mentaux » est un terme qui couvre une grande variété de maladies. Cependant, les trois principaux troubles mentaux dans le pays sont la schizophrénie, la maladie d'Alzheimer et la dépression.

« Du fait du coût élevé des frais médicaux, la plupart des personnes atteintes de troubles dans la ville ne se soignent que quand ils tombent malades », dit Mme Ning.

D'après Zhou Yongdi, directeur du Bureau du Président de l'Hôpital pour maladies mentales du District de Baiyun à Guangzhou, les frais médicaux de traitement des tumeurs et des maladies cardiovasculaires ne peuvent en réalité être comparés avec ceux du traitement des troubles mentaux, en dépit du fait que les patients engagent des frais chirurgicaux importants, car en général, traiter une maladie mentale prend beaucoup de temps.

« La thérapie par choc électrique, qui est parfois utilisée pour traiter certaines maladies mentales coûte environ 3 000 Yuans (439 Dollars US) pour une seule séance », dit M. Zhou.

C'est équivalent au salaire mensuel d'un travailleur local, a-t-il ajouté.

Un habitant de Guangzhou, du nom de Liang, a ainsi déclaré s'être lourdement endetté depuis que sa fille a été diagnostiquée d'une maladie mentale il y a trois ans.

« Un traitement qui ne dure qu'un mois coûte environ 10 000 Yuans », dit M. Liang, qui est à présent contraint de demander l'aide financière du gouvernement local pour pouvoir poursuivre le traitement médical de sa fille.

Le nombre croissant de personnes souffrant de troubles mentaux a éveillé des inquiétudes au sujet des deux faces médicales du problème.

Alors que certaines personnes souffrant de troubles mentaux sont enfermées chez elles par leurs familles, la plupart des personnes malades sont libres de circuler dans les résidences locales ou dans les rues, ce qui pose parfois une menace à la sécurité publique, dit Mme Ning.

Certaines affaires de blessures, voire d'homicides, auraient d'ailleurs été causées par des personnes souffrant de troubles mentaux.

Pour Chen Yunqi, col blanc local, les services gouvernementaux de la santé et des affaires civiles concernés devraient faire davantage pour aider le grand nombre de personnes atteintes de troubles mentaux.

« Que de nombreuses personnes atteintes de maladies mentales déambulent dans les espaces publics et les rues de la ville n'est pas une bonne nouvelle. Non seulement elles menacent la sécurité publique, mais aussi portent atteinte à l'image de la ville », a-t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : 9 morts dans une attaque à l'arme blanche dans une crèche
La Chine espère que le nouveau gouvernement britannique poursuivra le développement des relations bilatérales
Le cinéma chinois doit aider les spectateurs étrangers à « renouveler » leur impression sur la Chine
France : la classe moyenne s'inquiète de plus en plus de la baisse de son niveau de vie
Pourquoi la France pense-t-elle interdire aux femmes de porter le « voile intégral » en public ?
Chine : les nongmingong constituent la plus grande communauté d' « immigrés-balanciers » dans le monde
La Chine promouvra dans tous les domaines le « travail décent »