100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 13.05.2010 10h08
La moitié des Chinois seront citadins en 2020

L'association des maires de Chine a publié le 11 mai à Beijing le volume de 2009 du « Rapport de développement des villes chinoises ». Celui-ci indique que la Chine est entrée dans une période d'urbanisation accélérée et prévoit que 50 % des Chinois habiteront en ville en 2020, et 75 % en 2050.

Le « Rapport de développement des villes chinoises » est un rapport synthétique annuel qui fait autorité dans le domaine de l'urbanisme. Il rassemble les résultats de recherche d'une quantité de membres de renom de l'Académie des sciences de Chine, de l'Académie d'ingénierie de Chine, et de l'Académie internationale des sciences eurasiatiques. Le thème du volume de 2009 est « La construction de villes harmonieuses, la lutte contre la crise financière, l'expansion de la sécurité sociale ».

Selon le rapport, en 1949, la Chine avait 132 villes, avec un niveau d'urbanisation de 10,6 %. Au cours de ces six dernières décennies, le niveau d'urbanisation a connu un développement rapide. Fin 2009, la Chine comptait 655 villes dans les 31 provinces, régions autonomes et municipalités relevant directement de l'autorité centrale, avec 621,86 millions de citadins et un niveau d'urbanisation de 46,6 %.

Cependant, le niveau d'urbanisation de la Chine reste en retard par rapport à son industrialisation, souligne le rapport. Le niveau de développement est non seulement bien inférieur à celui des pays développés, qui atteint 85 %, mais aussi à la moyenne mondiale de 50 %. Un grand espace est prévu pour le développement futur.

Lors de la cérémonie de publication du rapport, Mao Qizhi, professeur à l'Université de Qinghua, a déclaré qu'à l'avenir, dans l'accélération de l'urbanisation, une plus grande importance sera accordée à la corrélation entre le développement urbain et la rentabilité écologique, avec le développement des villes à bas carbone. Il met en garde contre les différences régionales qui se creusent de jour en jour au cours de l'urbanisation. Selon lui, l'accent devra désormais être mis sur le développement des villes moyennes et petites, ainsi que les bourgs.

Selon le rapport, il existe en Chine trois zones concentrées de villes et bourgs qui sont le delta du Yangtsé, le delta de la rivière des Perles, et Beijing-Tianjin-Hebei. Six zones ou ensembles de villes et bourgs représentent 12,38 % de la superficie totale du territoire chinois, avec une population de 22 % et un PIB de 50,01 %. Les investissements étrangers introduits dans ces zones ou ensembles représentent 78,86 %, et la densité de population et le PIB par habitant se trouvent aux premiers rangs du pays.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine espère que le nouveau gouvernement britannique poursuivra le développement des relations bilatérales
Communication téléphonique entre le premier ministre chinois Wen Jiabao et son homologue espagnol José Lius Rodriguez Zapatero
La Chine promouvra dans tous les domaines le « travail décent »
Disparité aggravante et criante entre riches et pauvres en Chine
L'Occident ne semble pas encore prêt à inclure la Chine dans la direction des affaires du monde
Appel au secours de la Grèce : au moins trois milliards de dollars US proviennent de la Chine
Les expériences françaises sont une valeur de référence pour la protection de la langue maternelle