100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 05.05.2010 11h55
Hong Kong : 40% des personnes âgées ont une faible conscience de la protection de leurs informations personnelles

Des personnes âgées de Hong Kong font peu de cas de la protection de leurs informations personsnelles et près de 40% des personnes couvertes par l'enquête ont révélé au téléphone leurs informations personnelles sans savoir qui était leur interlocuteur.

Tel est le résultat d'une enquête effectuée par le Centre d'étude de gérontologie de l'Université de Hong Kong (CEGUHK) mandaté par les autorités de Hong Kong.

Selon les médias de Hong Kong, en avril dernier, le CEGUHK a mené des entretiens face à face avec 400 personnes âgées de 60 ans et plus pour savoir si elles attachaient ou non de l'importance à la protection de leurs informations personnelles ainsi que si elles se mettaient en ligne.

L'enquête montre que 83% et 59% des personnes agées couvertes par l'enquête ont révélé leurs informations personnelles, quand elles ont demandé des services publics ou fait l'objet d'enquêtes. 25% et 19% ont répondu à toutes les questions, quand elles ont reçu des colis ou rempli des formulaires de tombola. Et près de 40% ont révélé au téléphone des secrets personnels, sans demander qui étaient leurs interlocuteurs.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois encourage les étudiants à contribuer à la modernisation
La Chine va augmenter le taux de réserves obligatoires
Pourquoi les nouveaux riches de Chine sont aussi détestables
John Hennessy : il faut à la Chine au moins vingt ans pour pouvoir établir des universités de classe mondiale
Pour que notre monde devienne meilleur (éditorial)
De précieux hôtes venus d'Europe
Il faut considérer avec sérénité la deuxième visite d'Etat en Chine du Président français