100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 07.04.2010 10h57
Les zones riches de Beijing, cible favorite des escrocs

Les zones de Beijing où les prix de l'immobilier sont les plus élevés sont aussi ceux où les cas de fraudes sont les plus nombreux, probablement parce que les escrocs ciblent les zones les plus riches, d'après un journal local.

La China South Industries Group Corp (CSGC) a récemment acheté un terrain à Dongsheng, dans le District de Hadian, pour 28 208 Yuans le mètre carré, prix qui a dépassé celui d'un projet immobilier situé dans le village de Dawangjing (acheté par la société immobilière Sino-Ocean Land pour 27 500 Yuans le mètre carré) en tant que parcelle de terrain la plus chère de la ville.

Mais la police a déclaré que 20 cas de fraude avaient été déclarés à Dawangjing, soit 62,5% de tous les cas délictueux enregistrés dans la zone en 2009, a rapporté lundi le Mirror Evening News.

La plupart des escrocs à Dawangjing ont procédé par textos, internet, ou par la très populaire messagerie instantanée QQ, d'après le journal.

« La plupart des résidents de cette zone sont des gens à hauts revenus qui utilisent fréquemment internet et les téléphones mobiles, et de nombreuses sociétés spécialisées dans la haute technologie comme Siemens AG, Panasonic Corp et le Groupe LG ont également une présence importante dans cette zone, ce qui en fait une cible de choix pour les escrocs », a déclaré un officier de police de Chaoyang, dont les propos ont été rapportés par un média local.

Le quartier de Dongsheng a quant à lui enregistré 12 cas de fraude en 2009, soit 60% du total des actes délictueux déclarés dans la zone.

« Beaucoup des habitants de cette zone sont des personnes âgées qui sont souvent peu familiarisées avec les arnaques sur internet ou par téléphone mobile, ou des étudiants d'université qui ont encore peu d'expérience de la vie », dit Lu Zheng, Directeur du Cabinet Juridique Zhongguangweitian de Beijing, qui a traité de nombreux cas de ce genre dans le District de Haidian.

« Les étudiants et les personnes âgées ont tendance à croire plus facilement les autres et ainsi se font parfois escroquer ».

De même, d'après le Mirror Evening News, les habitants des zones les plus chères ont statistiquement plus de risques de voir leur véhicule cambriolé que les autres habitants de Beijing.

A Dawangjing, les voleurs ont ainsi cambriolé au moins six véhicules en 2009.

« Il n'y a pas assez de places de parking pour les habitants locaux, ce qui oblige de nombreux propriétaires d'automobiles à garer leur voiture dans la rue, fournissant ainsi de nombreuses occasions aux cambrioleurs », dit Yi Li, Directrice adjointe du Département Recherche du Tribunal de Chaoyang.

D'après elle, Volkswagen, Buick et Honda sont les trois marques automobiles que les voleurs ciblent particulièrement.

« L'augmentation des prix de l'immobilier à Dawangjing veut dire que les nouveaux habitants de cette zone sont probablement assez riches, ce qui la rend encore plus attirante pour les voleurs de voitures, aussi nous conseillons fortement aux propriétaires de ne laisser aucun objet de valeur dans leur véhicule pendant la nuit », a t-elle ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Ils ont survécu 8 jours grâce à des écorces d'arbre et de l'eau froide
La Chine appelle à une coopération antiterroriste suite aux attentats en Russie
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées