100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.04.2010 16h19
Il y a en moyenne 36 voitures pour 100 familles à Beijing

En 2009, la vente de voitures a connu une augmentation importante à Beijing et il y a en moyenne 36 voitures pour 100 familles et 228 voitures pour mille personnes, a-t-on appris du Bureau statistique municipal de Beijing. La capitale chinoise approche du niveau moyen des autres métropoles mondiales.

Fin 2009, on comptait à Beijing 4 019 000 voitures dont 3 003 000 voitures privées. Et les voitures privées sont divisées en deux catégories : voitures à usage familial et véhicules pour travail. Le nombre des voitures à usage familial était de 2 181 000. L'année dernière, le nombre total des résidants permanents de la ville était de 17,55 millions et le nombre de familles était d'environ 6 millions. Selon les calculs faits en se basant sur ces chiffres, il y a 36 voitures pour 100 familles.

L'année dernière, la vente de nouvelles voitures a dépassé 700 000 unités et certaines familles ont commencé à acheter une seconde voiture. Selon une enquête effectuée par le Centre d'information du marché automobile du Village des Jeux asiatiques, les acheteurs d'une première voiture représentaient 52% des consommateurs de ce marché. Bien que ce nombre ait dépassé la moitié, il est de loin inférieur à 80%, voire 90% d'il y a plusieurs années. Le nombre d'acheteurs d'une seconde voiture et le nombre de ceux qui ont vendu leur première voiture pour en acheter une nouvelle représentaient respectivement 15% et 33%, soit un total de 48%.

Combien de temps pourra durer cette tendance de croissance rapide du marché automobile de Beijing ? Selon Su Hui, spécialiste en vente des automobiles, une haute croissance continue du marché automobile de Beijing ne sera plus possible cette année. Puisque l'année dernière, la vente de nouvelles voitures à Beijing a atteint 700 000 unités, si la vente est maintenue à 20%, voire 30% cette année, cela signifie que la vente de nouvelles voitures atteindra 900 000 unités. Evidemment cela n'est pas réaliste. M.Su est prudemment optimiste vis-à-vis du cours du marché automobile de la ville, il estime que la vente de nouvelles voitures pourrait être maintenue au même niveau de l'année dernière, soit 700 000 unités.

L'augmentation du nombre de voitures privées provoquera un plus grand nombre d'embouteillages. C'est un problème difficile à résoudre pour les grandes métropoles du monde. Selon M.Su, à Singapour, une grande variété de péages a été décrétée pour le passage dans les différentes sections urbaines, ceci pour encourager les automobilistes à sortir à des heures différentes. A Londres, on doit payer 8 livres sterling au titre de frais d'embouteillage, chaque fois qu'on entre en voiture dans le centre de la ville. Beijing lancera ses mesures draconiennes pour régler le problème des embouteillages, a révélé M.Su.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Ils ont survécu 8 jours grâce à des écorces d'arbre et de l'eau froide
La Chine appelle à une coopération antiterroriste suite aux attentats en Russie
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées