100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.04.2010 11h21
De plus en plus d'acheteurs repoussent l'achat de leur logement

D'après une toute nouvelle enquête, les récentes mesures gouvernementales destinées à calmer le marché de l'immobilier ont fait diminuer l'envie des habitants de Beijing d'acheter un logement.

Près de 42% des acquéreurs ont repoussé l'achat de leur logement cette année, d'après une enquête publiée lors du week-end par la Banque Populaire de Chine, la banque centrale chinoise.

Cette enquête, qui a interrogé plus de 1 110 habitants de Beijing entre janvier et mars, a montré que plus de 14% des sondés espèrent que les prix de l'immobilier dans la capitale vont baisser dans les trois prochains mois, soit 8% de plus que lors d'une enquête similaire menée entre octobre et décembre de l'année dernière.

Toujours d'après l'enquête, 13% d'autres personnes attendant une baisse des prix dans le courant de l'année.

Parmi les personnes interrogées qui envisagent d'acheter un logement à Beijing, environ 42% ont décidé de reporter leur achat parce qu'ils espèrent que les prix vont baisser, d'après l'enquête.

Cependant, l'enquête ne veut pas nécessairement dire que la demande en logements à Beijing est en baisse, car il y a toujours des personnes venant de tout le pays qui achètent des logements dans la capitale, dit Tan Jun, Professeur associé à l'Université Renmin de Chine, située à Beijing.

« Les disponibiltés en logements à Beijing sont limitées, alors que la demande vient de tout le pays », dit-il.
Depuis le début de cette année, le Gouvernement central a mis en place toute une série de mesures visant à enrayer la hausse excessive des prix du logement, dont la hausse du taux d'intérêt des prêts accordés aux promoteurs et la construction de davantage de logements sociaux.

D'après l'enquête, 39% des acheteurs pensent que les projets de logements sociaux sont la meilleure solution. De même, 25% sont en faveur de l'augmentation des taux d'intérêts pour les prêts immobiliers et plus de 19% sont même favorables à une éventuelle taxe sur la propriété.

Cependant, malgré les attentes d'une possible baisse des prix, les investisseurs ont toujours confiance dans les projets immobiliers à Beijing.

Parmi les personnes interrogées qui envisagent d'acheter un appartement, plus de 23% le font à titre d'investissement, le chiffre le plus haut depuis deux ans, d'après l'enquête.

Le Professeur Tan dit qu'un propriétaire peut fort bien avoir plusieurs appartements enregistrés sous le nom de différents membres de la famille, ce qui rend difficile la séparation entre les spéculateurs et les acquéreurs normaux.

Dans l'enquête, 14% des personnes interrogées déclarent posséder plus d'un logement. Le nombre de ces multi-propriétaires est en hausse d'un point par rapport à la même période de l'année dernière.

« Bien que je possède deux appartements, je ne pense pas que je spécule », dit Liu Qiu, une Pékinoise âgée de 55 ans. Elle dit avoir acheté un appartement pour son fils âgé de 24 ans qui va se marier d'ici quelques années.

« Je ne veux pas vivre avec mon fils et ma belle-fille, donc je dois leur acheter un appartement. Et mes amis de mon âge font la même chose », dit Mme Liu. « Après avoir acheté cet appartement pour mon fils, je n'envisage pas d'en acheter d'autres. Donc, je considère plus cela comme un besoin que comme un investissement ».

L'enquête a aussi montré que les appartements d'occasion rencontrent de plus en plus la faveur des acheteurs. Parmi eux, près de 20% choisissent en effet un logement d'occasion, le plus haut niveau en quatre trimestres.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme au Qinghai : le nouveau bilan s'établit à 1 706 morts
Renforcement des règles en matière d'achat immobilier
Séisme à Yushu : accorder la priorité à la vie humaine et assurer les besoins essentiels de la population locale
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE