100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 17.03.2010 14h20
Les restaurants chinois en France recourent à la loi pour protéger leurs intérêts

Récemment, la Fédération de la restauration asiatique de France a mandaté ses avocats pour demander à la chaîne de télévision France 2 d'arrêter la diffusion des émissions partiales sur les mauvaises conditions de la fabrication des aliments chinois en France.

Le 4 mars de cette année, au soir, la chaîne de télévision France 2 a diffusé une émission spéciale intitulée « Faut-il avoir peur des restaurants asiatiques ? ». L'émission a montré que des travailleurs clandestins fabriquent des sushis et d'autres aliments pour des restaurants chinois, dans des conditions d'hygiène déplorables. Ce média a fait également analyser une partie de plats achetés dans 10 restaurants chinois et les résultats ont montré que les deux tiers de ces plats n'ont pas satisfait aux critères d'hygiène et de santé.

Mandatés par la Fédération de la restauration asiatique de France, les avocats ont adressé le 15 mars une lettre qui exprime le fort mécontentement des restaurants chinois vis-à-vis des reportages partiaux des médias français. La lettre a demandé d'arrêter la diffusion de ce genre d'émission afin de protéger les intérêts des restaurants chinois en France.

Selon la lettre, les reporters du média concerné n'avaient pas sollicité les opinions de l'Association des restaurants chinois qui avait délivré les certificats aux restaurants chinois ayant satisfait aux critères d'hygiène et de qualité. Par ailleurs, le reportage sur des restaurants chinois était le même qu'il avait diffusé il y a 6 ans et qui plus est, certains restaurants n'étaient pas des restaurants chinois. Tout cela a gravement affecté les affaires des restaurants chinois.

Après la diffusion de l'émission spéciale du 4 mars, des organisations des ressortissants chinois en France ont adopté diverses mesures. Elles se préparaient à lancer une grève en signe de protestation, en demandant à la chaîne de télévision France 2 de présenter des excuses publiques.

La fédération de la restauration asiatique de France a demandé à la chaîne de télévision France 2 de donner une réponse dans un délai de 15 jours, exprimant sa détermination de recourir à la loi et à l'opinion publique pour régler le problème.

Les restaurateurs chinois en France protestent contre les médias français qui disent qu'ils ne respectent pas les règles d'hygiène

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et le Royaume-Uni vont renforcer leur dialogue stratégique
Adoption de l'amendement à la Loi électorale
Obama «joue avec le feu» en incitant une réévaluation du yuan
La culture d'Amflora fait beaucoup de tapage en Europe
L'UE hausse le ton face au protectionnisme américain
La Chine doit-elle déplacer ailleurs le « Made in China » ?
Modèle ou pas, la Chine suit sa propre voie