Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 11.03.2010 08h21
Chine : l'urbanisation accélérée pose un défi à long terme pour l'emploi

Le phénomène de main-d'oeuvre excédentaire dans les vastes régions rurales chinoses se poursuivra dans les prochaines années, le nombre de travailleurs migrants chinois étant d'environ 230 millions en 2009, a indiqué mercredi le vice-ministre de l'Agriculture, Wei Chao'an.

Lors d'une conférence de presse en marge de la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale (APN, Parlement chinois), M. Wei a évoqué les contradictions entre la pénurie de main d'oeuvre signalée dans les villes littorales et le sous-emploi massif dans les régions rurales.

"Nous devons mener davantage d'analyses sur ce "manque de main d'oeuvre". D'un côté il est difficile pour les entreprises des régions littorales de recruter suffisamment de travailleurs cette année, et de l'autre côté, les régions rurales peinent à transférer leurs travailleurs en trop vers les villes pour qu'ils trouvent un emploi, a-t-il indiqué.

Le vice-ministre a averti que l'offre abondante de main-d'oeuvre et le sous-emploi resteraient un défi pour la Chine à un long terme en raison de l'importante force de travail dans les régions rurales.

Citant les données du Bureau d'Etat des Statistiques, il a précisé que la Chine comptait environ 230 millions de fermiers tournés vers le travail ouvrier en 2009, dont environ 145 millions cherchent des opportunités de travail hors de leur région natale.

Le nombre de travailleurs en trop dans les régions rurales est d'environ 90 millions en Chine, dont la population est de plus de 1,3 milliard d'habitants.

Dans le rapport d'activité du gouvernement soumis la semaine dernière à l'APN, le Premier ministre chinois Wen Jiabao s'est engagé à maintenir le taux de chômage urbain à moins de 4,6% cette année, tout en dirigeant les travailleurs en flux ordonnés, en particulier les travailleurs migrants ruraux.

Les sessions de l'APN et de la CCPPC 2010

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence