100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 03.03.2010 08h49
Chine : le pic de la pandémie de grippe A/H1N1 est passé

La grippe A/H1N1, qui a tué presque 800 personnes dans la partie continentale de Chine, a passé son pic que l'on situe habituellement pendant la saison grippale automne-hiver, a déclaré mardi à Beijing le ministère chinois de la Santé.

La partie continentale de Chine a vu la proportion de grippe A/H1N1 dans tous les cas grippaux baisser à 11,1% en février, contre 36,6% en janvier, a-t-on appris d'un rapport publié sur le site Internet du ministère.

Fin février 2010, et depuis le début de l'épidémie, la grippe A/H1N1 avait tué 793 personnes dont 18 en janvier, précise le rapport.

Jusqu'à présent, les experts n'ont trouvé aucune mutation du virus et environ 30% de la population présente une immunité, a-t-il ajouté.

Cependant, le ministère a averti que bien qu'une pandémie soit peu probable en Chine dans un proche avenir, des foyers d'infection peuvent encore survenir dans certaines régions, en particulier dans les endroits où se rassemblent beaucoup de personnes comme les établissements d'enseignement.

Le ministère a souligné que les mesures de prévention ne devaient pas être relâchées car la population avait toujours un accès limité à la vaccination.

Le 28 février 2010, plus de 82 millions de Chinois avaient été vaccinés contre la grippe A/H1N1, a ajouté le rapport.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Président de Toyota présente ses excuses aux consommateurs chinois
La partie continentale de Chine va ouvrir davantage son marché aux produits agricoles de Taiwan
Le projet de reprise de Hummer était voué à l'échec selon les analystes
Les rappels de véhicules Toyota nous poussent à l'introspection
Il faut faire preuve de sincérité et de bonne foi pour pouvoir réaliser la coopération internationale en matière de la sécurité de l'Internet
Pourquoi les grèves se succèdent dans le milieu du transport aérien international ?
La France dans l'embarras quant à la baisse de son influence en Afrique