100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 20.02.2010 15h14
« Nous avons passé le Nouvel An chinois en France »

Grenoble, situé dans les Alpes, est le chef-lieu du département de l'Isère de France et également une ville connue pour ses nombreuses universités. J'étudie dans cette ville déjà pendant près de six mois et c'est la première fois que j'ai passé le Nouvel An chinois dans un pays étranger.

Le 13 février, soit la veille du Nouvel An chinois, nous aurions dû avoir des cours jusqu'à 8H et demie du soir. Le directeur de la faculté nous a donné un jour de congé. Mais nous, quelques étudiants chinois, ne voulions pas manquer les cours et nous nous sommes présentés en classe, à la grande stupéfaction des professeurs. Nous portions des habits rouges, couleur de heureux augure et de bonheur.

Sous l'influence de la culture chinoise, des habitants locaux ont également célébré cette fête avec des Chinois. Le 16 février (le troisième jour du Nouvel An chinois), dans l'après-midi, sur la place Victor Hugo dans le centre de la ville, une association inter-culturelle d'une école de commerce de la ville a organisé des danses du lion et des danses du dragon. Moi et une de mes amies sont allées sur la place pour les regarder. Les danseurs étaient presque tous des non-Chinois. Avec les battements de gongs et de tambours, les spectateurs étaient de plus en plus nombreux. Peu de Chinois étaient parmi les spectateurs, qui étaient presque tous des habitants locaux.

Avec l'éclatement de pétards, ont surgi sur la place deux lions, l'un doré et l'autre argenté. Ils dansaient et présentaient des voeux de Nouvel An aux spectateurs. Des touristes présents sur place souriaient, mais certains se montraient intrigués. Quelques étudiants étrangers, tenant à la main un panier de petites enveloppes rouges pour les distribuer aux spectateurs. Quand une fille m'a donné une enveloppe, disant en français « Bon Nouvel An » et «Happy New Year », je lui a répondu en chinois ; « Merci, Bonne année ! ». Elle est partie, sans m'avoir compris. En ouvrant mon enveloppe rouge portant un caractère signifiant «le bonheur », j'ai trouvé un morceau de chocolat et un bout de papier sur lequel était inscrit une diction française. L ‘enveloppe de mon amie contenait des mots lui suggérant d'appeler au téléphone un de ses amis. Tout ça était intéressant.

(Cet article a été écrit par Lin Jing, étudiante chinoise en France)

Passez le Nouvel An avec nous !


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
Le tirage du Quotidien du Peuple atteint plus de 2,4 millions d'exemplaires
Obama envoie un message erroné
C'est une erreur que de traiter la Chine en ennemi
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité