100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 10.02.2010 08h23
Chine : directives visant à limiter les condamnations à mort

La Cour populaire suprême de Chine a annoncé mardi avoir publié des directives destinées aux tribunaux nationaux, leur demandant de traiter des cas criminels en vertu de la politique de "justice tempérée de clémence" et de limiter l'usage de la peine capitale.

Les directives stipulent que la peine de mort devait "résolument" frapper ceux qui ont commis des crimes "extrêmement sévères" mais que cette punition devait être réservée à la toute petite minorité de criminels contre lesquels il y a des preuves valides et étendues.

Le document indique également que le sursis à la peine de mort devait être accordé si la loi le justifiait.

Les directives constituent une interprétation de la politique de "justice tempérée de clémence" et sont détaillées dans les principes utilisés en justice pénale, a remarqué le porte-parole de la Cour, Sun Jungong.

Le principe de "justice tempérée de clémence" a été pour la première fois promulgué dans un document approuvé en 2006 par la sixième session plénière du 16ème Comité central du Parti communiste chinois (PCC).

Ce principe exige que les tribunaux prononcent des condamnations sévères mais clémentes, en fonction de la gravité de chaque crime, ce qui vise à apaiser les tensions dans la société et prévenir le plus possible des affrontements.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : des brouillards attendus dimanche dans le nord et le centre du pays
Plus de « bol de fer » pour les fonctionnaires de Shenzhen
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?
En dépit de sa puissance économique montante, la Chine reste lucide