100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 10.02.2010 08h21
Chine : condamnation allégée en appel pour un avocat de Beijing

Li Zhuang, avocat de Beijing, a été condamné mardi à un an et demi de prison, après avoir fait appel contre sa condamnation précédente, pour avoir fabriqué des preuves et encouragé d'autres personnes à rendre de faux témoignages dans un procès lié au crime organisé à Chongqing, municipalité dans le sud-ouest de la Chine.

Lors du premier procès, qui s'était déroulé début janvier, l'avocat de 48 ans avait été condamné par le tribunal populaire de l'arrondissement de Jiangbei, à Chongqing, à une peine de deux ans et demi de prison.

Le nouveau verdict a été rendu par le Tribunal populaire municipal N°1 de Chongqing.

La cour a expliqué sa décision en indiquant que l'attitude de Li Zhuang avait été satisfaisante, élément important pour les juges.

Selon un communiqué du tribunal, 34 suspects, membres d'un groupe criminel dirigé par Gong Gangmo, ont été accusés le 20 novembre 2009 à Chongqing de crime organisé.

Les 22 et 25 novembre, la femme et le cousin de Gong Gangmo ont engagé Li Zhuang et Ma Xiaojun, avocats du cabinet Beijing Kang Da, pour défendre Gong.

Les 24 et 26 novembre et le 4 décembre, Li Zhuang a rencontré Gong Gangmo au centre de détention de Jiangbei. Il a encouragé son client à nier ses confessions précédentes et à accuser la police de torture.

Le 3 décembre, Li Zhuang a encouragé un avocat local, Wu Jiayou, à soudoyer un agent de police pour que celui-ci fabrique des preuves en faveur de Gong Gangmo.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : des brouillards attendus dimanche dans le nord et le centre du pays
Plus de « bol de fer » pour les fonctionnaires de Shenzhen
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?
En dépit de sa puissance économique montante, la Chine reste lucide