100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 26.01.2010 17h12
La Chine commence à rédiger une loi anti-maltraitance sur les animaux

Lors du recueil des avis sur la première « loi pour protéger les animaux » de Chine, beaucoup d'habitants ont mis en doute l'expression « bien-être des animaux ». Après bien des discussions, les experts juridiques ont décidé de changer cette expression en «loi anti-maltraitance sur les animaux ». En avril, le projet rédigé par ces experts sera présenté aux autorités concernées.

La «loi anti-maltraitance sur les animaux (proposée par les experts)» a été divisée en 9 chapitres, qui comprennent les régimes anti-maltraitance sur les animaux, les mesures anti-maltraitance sur les animaux sauvages, les animaux utilisés dans l'économie et les animaux domestiques, ainsi que le traitement médical des animaux, le transport des animaux, l'abattage des animaux, la responsabilité juridique et des articles additionnels.

Selon la «loi anti-maltraitance sur les animaux (proposée par les experts)», l'acte de manger et vendre du chien ou du chat sera passible d'une amende d'au moins 5 000 yuans et d'une peine de prison d'au moins 15 jours pour les personnes individuelles, et à une amende entre 10 000 et 500 000 pour les unités de travail ou organisations. La surveillance et la gestion seront prises en charge par des bureaux de la sécurité publique, où l'appel d'alerte unifié sera installé, et les autres départements auront également leurs propres responsabilités.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
se n est pas trop pour la chine de faire bouger les choses pour arreter le massacres et le...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La corruption dans le football dans le collimateur des autorités chinoises
Open d'Australie: Zheng Jie qualifiée pour les demi-finales
Beijing, une ville globale
A qui la marque « Cabernet » ?
Les récentes remarques venant des Etats-Unis nuisent aux relations sino-américaines
« La liberté sur internet » et la diplomatie « Smart power »
Secours à Haïti sinistré : la Chine la plus rapide, les Etats-Unis les plus fortes et la France la plus nombreuse