100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 28.12.2009 13h41
Procès de Chongqing : les biens saisis mis aux enchères

Et pour reprendre cette édition du Monde de l'Economie, évoquons le procès-fleuve de Chongqing. Il s'est terminé voici peu et il aura défrayé la chronique judiciaire du pays. Les biens qui ont été confisqués vont maintenant être vendus aux enchères à l'hôtel des ventes de cette métropole du centre de la Chine.

D'une surface de plus de 3000 mètres carrés, cet hôtel des ventes de Chongqing a pour objet de vendre les biens confisqués lors du procès de la façon la plus transparente possible.

Il y a peu, de telles transactions se heurtaient à de nombreuses difficultés et les biens saisis étaient confiés à un intermédiaire qui s'occupait de leur vente. Faute de contrôle efficace, les transactions clandestines et la corruption avaient pour résultat de fausser les enchères.

La création de cet hôtel des ventes s'accompagne d'un système électronique de fixation des prix et d'une surveillance plus stricte et transparente. Une mesure prise pour obtenir aussi le meilleur prix des biens saisis et destinés à la revente.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Père Noël préfère le rouge chinois
Publication de la « Notice biographique chronologique sur Deng Xiaoping (1904-1974)
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence
Volte-face difficile de la Chine au Sommet de Copenhague
La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?
Relations sino-françaises 2009 : après la pluie, le beau temps
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?