100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 14.12.2009 16h17
Reconstruction bas carbone au Sichuan après le séisme du 12 mai

Dans une vallée verte de la ville de Guangyuan dans la province du Sichuan (sud-ouest), les gens sont occupés à reconstruire leurs maisons, écoles et hôpitaux, dévastés par le séisme du 12 mai 2008.

Dans le village de Malu situé dans la vallée, les visiteurs imaginent à peine qu'il a été frappé par un séisme meurtrier de magnitude 8,0 degrés. Des bâtiments scolaires peints en rose et en jaune, des rangés de serres de légumes et de nouvelles maisons sont maintenant visibles sur les pentes des montagnes.

Une nouvelle usine de traitement des eaux usées est également en construction. "Ce ne sont pas des réservoirs d'eaux usées ordinaires, mais des citernes biotechnologiques qui purifient les eaux avec l'aide de vers de terre", révèle le professeur Yang Jian, concepteur de l'usine, en pointant du doigt deux citernes de ciment géantes.

Des milliers de vers de terre spécialement élevés mangent les boues et autres ordures présentes dans les eaux usées, et leurs matières fécales deviendront des fertilisants, laissant ainsi l'eau propre s'écouler dans le fleuve aux alentours.

De telles citernes biologiques de traitement des eaux usées consomment peu d'électricité en comparaison avec les usines de traitement des eaux usées traditionnelles, explique Yang Jian, ajoutant que tout le processus de purification est compatible avec l'environnement.

Zheng Yonggan, directeur adjoint de l'équipe d'assistance à la reconstruction de Huzhou, dans la province orientale du Zhejiang, en charge des travaux de reconstruction dans le village de Malu, a dit avoir entendu parler par hasard d'un programme biologique de traitement des eaux usées, et a invité le professeur Yang à aider son équipe à construire une usine de ce genre dans le village.

En se promenant dans le village, les visiteurs peuvent voir de nombreuses installations économes en énergie, qui donnent une allure moderne à ce village rural.

Des rangées de panneaux solaires étincelants se dressent sur les toits des bâtiments scolaires, permettant à 1 200 élèves de prendre leur douche chaque jour; le mur de l'hôpital nouvellement construit est constitué de matériaux isolants, pour garder les pièces chaudes en hiver et fraiches en été; toutes les routes sont éclairées par l'énergie solaire.

Jiang Wei, secrétaire général adjoint du gouvernement municipal de Guangyuan, affirme que le village de Malu donne un bon exemple de la recontruction respectueuse de l'environnement dans les régions frappées par le séisme. Plus d'un an après le séisme, les régions dévastées sont toutes en reconstruction et montrent de nouveau des signes de développement économique.

"Une augmentation des constructions signifie une augmentation des émissions de dyoxide de carbone, mais cela nous donne également l'opportunité de transformer le mode de reconstruction en mode de développement à bas carbone, repectueux de l'environnement et durable. Guangyuan a saisi cette opportunité", estime Jiang Wei.

"Etablir un système industriel à basse intensité carbone nécessite d'abord la réduction des émissions", estime-t-il, "Sur la base des ressources énergétiques naturelles de Guangyuan, il nous faut promouvoir l'utilisation des énergies propres telles que le gaz naturel, l'hydroélectricité ainsi que le méthane".

Le dernier jour de cette année sera la première "Journée bas carbone" de la ville. "En choisissant ce jour, nous voudrions dire au public qu'il est temps de protéger l'environnement et d'affronter le changement climatique", affirme Jiang Wei.

Il croit que le changement de concept et de mode de vie de la population est le facteur le plus important pour édifier une société respectueuse de l'environnement.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La visite de Hu Jintao au Kazakhstan et au Turkménistan va renforcer les relations bilatérales
"Voyager, écrire et lire": Jean-Marie Gustave Le Clézio à l'Académie des Sciences sociales de Chine
Relations sino-françaises 2009 : après la pluie, le beau temps
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?
Les automobiles chinoises luttent pour entrer sur le marché de l'Union européenne
Les « 10 commandements » pour les fonctionnaires devraient être pris au sérieux
Poursuite de la grève dans des musées nationaux de France