100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 11.12.2009 08h06
Chine: Shanghai interdit la participation des mineurs au contrôle de l'incendie

La municipalité de Shanghai envisage d'adopter une réglementation pour interdire aux mineurs de s'inscrire dans des unités chargées de lutter contre les incendies. Si cette mesure était adoptée, elle irait à l'encontre des campagnes passées où on glorifiait les enfants risquant leur vie dans des situations d'urgence.

Un projet de révision de la réglementation contre les incendies, soumis au comité permanent de l'Assemblée populaire de Shanghai, stipule que toute organisation ou individu est obligé d'aider à éteindre un incendie mais qu'il est interdit d'organiser des personnes mineures pour leur faire combattre un feu.

Selon ce projet, ceux qui violent les règles seront l'objet d'une réprimande officielle ou d'une amende de 2 000 yuans (294 dollars) à 200 000 yuans.

"Cette régulation vise à garantir le droit à la vie pour les individus mineurs qui n'ont pas encore la capacité de bien se protéger", a expliqué Zhang Ling, membre du comité permanent.

Par ailleurs, les départements de l'éducation et des ressources humaines, comme les établissements scolaires et de formation, doivent enseigner la connaissance des techniques de contrôle du feu et organiser des exercices, indique le projet.

Le comité n'a pas précisé à quelle date le projet sera proposé au vote.

La loi chinoise relative au contrôle des incendies stipule qu'individus et organisations ont tous le devoir de faciliter le contrôle des incendies. Shanghai deviendrait donc la première ville du pays à adopter une réglementation interdisant la participation des mineurs à la lutte contre les incendies.

Dans les années 1990, la Chine avait lancé une grande campagne destinée à faire un jeune héro national de Lai Ning, âgé de 14 ans et mort en 1988 dans une lutte contre un incendie de forêt qui menaçait son village.

Bien que l'héroisme et le sens des responsabilité soient toujours exaltés aujourd'hui, les instituts d'enseignement et les administrations locales conseillent maintenant aux élèves et aux étudiants de commencer par assurer leur propre sécurité avant d'essayer de sauver les autres.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
"Voyager, écrire et lire": Jean-Marie Gustave Le Clézio à l'Académie des Sciences sociales de Chine
Changements mineurs de la politique macro-économique
Les « 10 commandements » pour les fonctionnaires devraient être pris au sérieux
Poursuite de la grève dans des musées nationaux de France
Chine : il est indispensable que le travail soit vraiment rémunéré
Croissance à contre-courant des investissements chinois à l'étranger
La crise financière de Dubaï produit des effets limités sur la Chine