100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 02.12.2009 16h19
Chine : une femme arrêtée pour vol de bébé dans un hôpital

La police chinoise a annoncé mardi avoir arrêté une femme soupçonnée de s'être déguisée en infirmière pour voler un nouveau-né dans un hôpital de la province du Shaanxi (nord-ouest).

La fillette, née le 20 novembre, est en bonne santé et devrait être rendue à ses parents après un test ADN, a indiqué Bai Shaokang, directeur adjoint du département provincial de la sécurité publique.

Ge Qianru, âgée de 20 ans, a été arrêtée le 1er décembre à 18H00 alors qu'elle emmenait le bébé dans un hôpital de Dongguan, ville manufacturière de la province du Guangdong, dans le sud de la Chine.

"Le bébé avait un rhume et de la fièvre", a précisé Huang Lin, policier de Xi'an, qui a poursuivi la suspecte à Dongguan.

Ge Qianru a avoué avoir volé le bébé à l'Hôpital No1 affilié à l'Université de Jiaotong, à Xi'an, le 21 novembre à 05H00, 15 heures après la naissance du bébé.

Elle s'est déguisée en infirmière et a emporté le bébé, affirmant qu'il devait subir un examen médical. La mère, Zhang Lanfang, âgée de 32 ans, a attendu pendant trois heures avant de se rendre compte que son bébé avait été volé.

"Ge Qianru était enceinte de 6 mois quand elle a rompu avec son petit ami. Elle s'est faite avorter mais a ensuite regretté sa décision après la réconcilation avec son copain. Elle voulait absolument avoir un enfant," a ajouté Huang Lin.

Selon un examen mené mardi, le bébé pèse 2,8 kg et est en bonne santé. "J'attend avec impatience le résultat du test ADN, j'espère pouvoir emmener mon bébé à la maison le plus tôt possible," a souhaité le père, Yan Xiaohong.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao s'engage à mobiliser toute la société pour lutter contre le sida
Le « tourisme rouge » en plein essor en Chine
La crise financière de Dubaï produit des effets limités sur la Chine
La crise de la dette de Dubaï : qui court le plus grand risque ?
Les taxes commerciales imposées du fait des surcapacités de production chinoises ne sont qu'une « excuse »
La Chine vue dans le film américain « 2012 »
La Chine apporte des changements en Afrique