100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 18.11.2009 16h48
La Chine renforce les mesures de prévention contre la grippe A/H1N1

En raison des intempéries et de la recrudescence du nombre de malades, la Chine a récemment enregistré un nombre croissant de cas mortels de grippe A/H1N1. Les gouvernements à tous les échelons renforcent ainsi la prévention et accélèrent la campagne de vaccination contre ce virus et les efforts de sensibilisation de la population.

Au 15 novembre, la partie continentale de Chine avait recensé quelque 70 000 cas confirmés de grippe A/H1N1, dont 54 000 rémissions et 53 cas mortels. Le 17 novembre, le ministère de la Santé annonçait que 16,571 millions de personnes avaient déjà été vaccinées contre ce virus dans 31 provinces, régions autonomes et municipalités relevant directement de l'autorité centrale, ainsi que dans le corps de construction et de production du Xinjiang.

Après le premier cas mortel de grippe A survenu le 4 octobre dans la région autonome du Tibet, d'autres cas mortels ont été signalés dans d'autres régions de la partie continentale de Chine, comme le Guangdong, la municipalité de Beijing, le Henan et le Hebei.

Selon les experts du centre de contrôle des maladies de Beijing, en raison de la vague de froid qui touche la capitale, l'épidémie de grippe A/H1N1 connaît actuellement une forte progression. Le 15 novembre, 1,41 million de personnes prioritaires avaient déjà été vaccinées contre la grippe A. Cette phase de vaccination concernait principalement les élèves, le personnel enseignant et les personnes travaillant dans les services publics. Le 16 novembre, Beijing a commencé à offrir une vaccination gratuite contre la grippe A/H1N1 à ses résidents permanents. Ce jour-là, quelque 10 000 personnes se sont fait vacciner.

Le plasma sanguin des personnes vaccinées contre la grippe A sera stocké à Shanghai et destiné aux soins des patients gravement atteints par le virus, a révélé Lu Hongzhou, directeur adjoint du centre de la clinique du département de la santé publique de Shanghai et membre du groupe d'experts de la prévention contre la grippe A/H1N1 à Shanghai. « L'utilisation du plasma sanguin et son efficacité doivent encore être évaluées et normalisées », a ajouté M. Lu.

Selon la « circulaire urgente pour mener à bien les secours et soins aux personnes contaminées par la grippe A/H1N1 » publiée le 16 novembre par le département de la santé de la province du Henan, les hôpitaux de niveau III désignés doivent aménager au moins trois lits pour les patients atteints de la grippe A/H1N1 ; les cas confirmés ou suspects de grippe A, notamment les patients gravement atteints, doivent être soignés sur place.

Le département de la santé de la province du Hebei vient de publier son « programme de prévention et de soins par la médecine et les médicaments traditionnels chinois contre la grippe A/H1N1 ». Parmi les médicaments traditionnels chinois d'usage courant figurant dans ce programme, certains sont destinés à la prévention de la grippe A pour les enfants.

Dans les hôpitaux de médecine traditionnelle chinoise et les pharmacies, les ventes de médicaments traditionnels considérés comme étant susceptibles de prévenir la grippe A se portent bien.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : La superficie de couverture forestière atteint les 195 millions d'hectares
Hausse des IDE en Chine en octobre
Les matchs de barrage de la Coupe du monde de football sont devenus des luttes politiques
Il sera possible que la Chine remplace l'Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l'Afrique
Un heureux présage pour le développement des relations sino-américaines
La Chine ne deviendrait pas un «leader» mondial
Présence de la Chine en Afrique : inquiétude pour l'Occident et espérance pour les pays africains