100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 12.11.2009 11h04
Un fabricant de faux masques anti-A/H1N1 démasqué...

Le masque facial vanté comme étant une mesure hautement préventive pour ne pas contracter la grippe A/H1N1 est un faux, ont annoncé les autorités pharmaceutiques le 11 novembre.

La société privée Tianjin Mingda Science and Technology R&D Company à l'origine de ce masque a été fermée, les autorités sanitaires n'ayant jamais donné leur consentement à cette entreprise pour fabriquer des masques à usage médical, a dit hier la porte-parole de l'Administration d'Etat des Denrées et Médicaments, Yan Jiangying.

L'invention, prétendant que tout porteur de ce masque ne contracterait pas la grippe H1N1, avait fait les gros titres de la presse locale lundi, le nombre de cas de cette infection potentiellement mortelle étant en hausse et le nombre de vaccins disponibles dans le pays encore limité.

"Cette société répandait de fausses affirmations quant à son produit", a dit Mme Yan, appelant la population à se méfier des produits frauduleux de prévention et de traitement de la grippe H1N1.

A la date de lundi, cette société avait fabriqué 8 012 masques et avait vendu 5 000 d'entre eux, au prix de 9,5 uuans pièce (soit 1,40 dollar US), d'après les résultats de l'enquête menée par l'Administration des Produits alimentaires et Médicaments.

Certaines pharmacies de Beijing avaient annoncé mardi qu'elles avaient contacté la société pour passer commande de cette soi-disant "protection anti-grippe porcine".

"Nous avons intimé l'ordre à cette société de rappeler tous les masques déjà distribués sur le marché", a précisé Mme Yan.

Le Ministère de la Santé a demandé à la population d'être vigilante face aux escroqueries qui exploitent la crainte publique de la maladie.

Le porte-parole du Ministère Mao Qun'An a clarifié les choses mardi en précisant que "tous les masques remplissant les conditions requises pour un usage médical peuvent être utiles contre les germes et l'infection de la grippe H1N1".

Les remèdes de grand-mère tels que manger de l'ail et du gingembre sont supposés renforcer l'immunité pour prévenir toutes les infections, y compris le virus H1N1.

Avec pour résultat des augmentations successives du prix de l'ail tout au long de l'année écoulée, ont rapporté des informations.

"Mais tout cela tient plus des expériences passées et des habitudes traditionnelles", a dit He Xiong, directeur adjoint du Centre de prévention et de contrôle des maladies de Beijing.

"La population devrait plutôt mettre en oeuvre des mesures de prévention qui se sont montrées efficaces et qui ont été recommandées par les experts de la santé, comme le lavage fréquent des mains et de ne tousser que dans le creux de son bras", a-t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois rencontre le chef de l'Etat malaisien pour discuter des relations bilatérales
La Chine augmente les prix de l'essence et du diesel
L'Occident n'est pas qualifié pour demander à l'Afrique de se méfier de la Chine
Le voyage du président Obama en Chine fait souffler un vent nouveau
La 'culture chinoise' aux yeux d'un étranger
La vente par la France de 36 Rafale au Brésil connaît des difficultés
La Chine doit-elle vendre ses matières premières à bas prix ?