100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 28.10.2009 14h40
Le responsable de l'OMS pour la Chine accorde sa confiance au vaccin chinois contre la grippe H1N1

Le représentant de l'Organisation Mondiale de la Santé pour la Chine espère pouvoir donner un coup de pouce au vaccin chinois contre la grippe H1N1.

Comment ? Tout simplement en recevant une injection dudit vaccin.

Michael O'Leary a dit hier que la preuve que le vaccin de fabrication chinoise était sûr et efficace avait été faite, et qu'il était lui-même prêt à relever sa manche pour le recevoir.

"Quand il y en aura un disponible pour moi, je n'hésiterai pas à me faire vacciner avec le vaccin fabriqué en Chine", a-t-il déclaré.

Depuis la fin septembre, la Chine a procédé à la vaccination de plus de 300 000 personnes sur son territoire contre la grippe H1N1 et va poursuivre sur une plus grande échelle le programme de vaccination gratuite, qui sera disponible sur l'ensemble du territoire.

"Le vaccin contre la grippe H1N1 est un des vaccins les plus sûrs jamais utilisés", a-t-il dit. "Des réactions sévères à ce vaccin, à supposer qu'il y en ait, devraient être extrêmement rares, et à ce jour, d'après les données disponibles, le vaccin est sûr et efficace".

Cependant, il a aussi signalé qu'aucun vaccin n'est sûr à 100% et que, potentiellement, des effets secondaires négatifs pourraient résulter de l'injection.

"Presque toutes les réactions contraires rencontrées de par le monde jusqu'ici ont été légères et temporaires", a-t-il ajouté.

Comparant les risques d'une injection et ceux de la maladie, l'OMS recommande fortement la vaccination, a-t-il souligné.

Cependant, le public chinois demeure méfiant.

Une enquête en cours menée par Sohu.com montre que, sur 2 800 personnes qui ont répondu, près de 55% n'envisageaient pas de se faire vacciner, 66 % doutant même de la sécurité et de la qualité du vaccin.

Le continent chinois a signalé 35 000 cas de H1N1, et trois décès.

En dehors du programme de vaccination national, les travailleurs médicaux sont en train de procéder à la vaccination des Musulmans chinois qui vont accomplir leur pèlerinage à La Mecque dans les jours qui viennent.

La vaccination volontaire et gratuite devrait s'appliquer à la totalité des 12 700 pèlerins, selon l'Association Islamique Chinoise.

Le Ministre de la santé Chen Zhu souhaite que 5% des 1,3 milliards de Chinois soient vaccinés d'ici la fin de l'année.

Les vaccinations seront faites suivant une base prioritaire.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Survenance du pic de propagation de la grippe saisonnière à Beijing
Un système de service public de vélo sera établi à Wuhan
Nicolas Sarkozy brandit "la Douce France" comme étendard de l'identité nationale
Il ne faut pas accorder trop d'importance aux propos légers tenus par certains fonctionnaires de la banque centrale de Chine
L'élection de Jean Sarkozy en tant qu'administrateur de l'EPAD suscite controverse et suspicion