100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 23.09.2009 09h29
Xinjiang : fin de 2009, neuf millions d'habitants seront installés dans des logements convenables résistants aux séismes

Quand on circule sur le réseau routier dans le sud ou le nord du Xinjiang, on peut apercevoir le long de la route un paysage particulier : un alignement de logements convenables résistants aux séismes. C'est grâce au projet de logements convenables résistants aux séismes lancé en 2004 et destiné à améliorer les conditions d'habitation des paysans et des bergers. Fin 2009, neuf millions d'habitants, au total, bénéficieront de logements de ce genre.

Selon le bureau chargé du projet des logements convenables et résistants aux séismes de la région autonome ouïgoure du Xinjiang, 5,5 milliards de yuans ont été réunis cette année pour construire 350 000 logements de ce genre. Tous les travaux ont bien commencé à Akesu, Hetian, dans le département autonome mongol de Bayingule, à Altay, à Urumqi et à Klamay. Le financement ponctuel et les ouvriers qualifiés ont permis d'accélérer l'avancée des travaux. De plus, la mise en application d'autres projets, tels que la sédentarisation des bergers, le projet de logement pour les populations défavorisées, la rénovation des habitations délabrées pour les personnes handicapées, est un facteur favorable.

Dans les zones où les séismes sont fréquents, les habitations des paysans et des bergers étaient simples et peu aptes à résister aux séismes. En 2004, le projet de logements convenables et résistants aux séismes a commencé à être appliqué dans les régions urbaines et rurales où les séismes sont fréquents. Depuis cinq ans, un montant total de 41,2 milliards de yuans a été investi dans la construction et la rénovation de 1,895 million de logements convenables et résistants aux séismes. 8,36 millions d'habitants y sont déjà installés.

Kadeer Yusufu, paysan du district de Zepu à Kashi, a déjà emménagé dans un logement de ce genre, de 180 m², construit grâce aux subventions du gouvernement et à ses épargnes. « Avant, j'habitais dans un logement bas, bâti en terre. En cas de séisme, je craignais qu'il ne s'effondre. Depuis que j'ai emménagé dans un logement convenable et résistant aux séismes, je n'ai plus peur », dit-il, sans dissimuler sa joie.

L'efficacité du projet de logements convenables et résistants a été prouvée au cours de plusieurs opérations de secours et de lutte contre les séismes survenus dans le Xinjiang. En 2008, tous les logements construits sous ce projet, à Yutian et Wuqia, ont résisté à un séisme d'une magnitude supérieure à 5 degrés.

Les conditions géographiques du Xinjiang sont complexes et les cataclysmes naturels sont fréquents dans certaines de ses régions, notamment dans la section ouest des monts Tianshan du Sud et dans la section Wusu-Jinghe des monts Tianshan du Nord. Ces deux sections font partie des zones de la partie continentale de la Chine les plus sujettes aux séismes.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois arrive à New York
Retour de Liu Xiang
Les 60 ans de la Chine nouvelle vus par des chiffres
La Chine dépasse pour la première fois les Etats-Unis quant au commerce des articles de luxe
Le PCC adopte une nouvelle mesure pour combattre la corruption