100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 16.09.2009 13h24
Le pic de l'épidémie du virus H1N1 attendu en automne
Les enfants doivent prendre la température avant entrer à l'école.

La partie continentale de Chine a connu une montée en flèche des cas de grippe H1N1 au cours du week-end dernier, avec 1 598 infections confirmées entre vendredi et lundi.

Les nouveaux cas portent le total des cas cumulés en continent chinois à 9 103, selon le ministère de la Santé.

Sur le nombre total, 5 350 personnes ont été complètement guéries. Les autres sont toujours sous traitement. Aucun décès n'a été signalé, a ajouté le ministère.

Parmi les nouveaux cas, 14 personnes ont été infectées à l'étranger. Les autres ont attrapé la maladie à l'intérieur du pays.

Les 31 régions provinciales du pays ont signalé des cas du virus H1N1.

Les experts ont déclaré que l'épidémie atteindra son pic en automne et en hiver prochain.

La semaine dernière, le Centre chinois de prévention et de lutte contre les maladies a approuvé l'utilisation du vaccin chinois contre le virus H1N1, ce qui en fait le premier pays prêt pour les vaccinations de masses.

Malgré l'accélération apparente de la maladie, la Chine n'a pas l'intention de présenter son programme d'inoculation, qui est prévu pour le mois prochain, a annoncé un responsable du ministère.

"Notre ministère n'a pas prévu de changer son plan national de vaccination ou d'autres mesures de contrôle préventif publiés la semaine dernière", a déclaré l'attaché de presse surnommé Zhao.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Vérificateurs: les fonds destinés à la reconstruction après le séisme ont été dépensés à bon escient
Le nombre de commerçants en ligne dépasse 63 millions en Chine
La Chine montre de plus en plus d'assurance en soi
La Réunion annuelle du Forum de Davos – une plate-forme qui permet à l'Afrique d’attirer les investisseurs chinois
Les cols blancs chinois vivent-ils plus mal que les paysans ?