100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 11.09.2009 13h25
Renforcement des contrôles de l'eau autour de Beijing pour la Fête nationale

De l'eau potable aux déversoirs des mines, la Chine renforce ses contrôles de pollution autour de la capitale pour éviter tout problème dans ce domaine au moment où, le 1er octobre, le pays va célébrer sa Fête nationale par un énorme rassemblement place Tian'anmen.

Une circulaire publiée jeudi par le ministère de l'Environnement enjoint à ses services de Beijing, de la province du Hebei, de Tianjin et de la région autonome de Mongolie intérieure de collaborer pour surveiller et gérer, entre le 20 septembre et le 10 octobre, les éventuels problèmes d'environnement.

Le ministère ordonne de surcroît aux administrations locales de mobiliser des équipes chargées d'inspecter les zones approvisionnant le réseau d'eau potable, de surveiller jour et nuit les principales sources de pollution et de régler dans les plus brefs délais toute émission illégale.

La circulaire enjoint également aux mines d'inspecter chaque semaine leurs déversoirs pour éviter que ceux-ci s'effondrent ou débordent en cas de pluie.

Les sociétés traitant de l'arsenic, du plomb, du chrome et du cadmium seront particulièrement inspectées pour détecter d'éventuelles sources de pollution, ajoute la circulaire.

Le stockage, le transport et les déchets de produits chimiques dangereux de même que les rebuts médicaux sont également visés par des mesures de contrôle pour éviter de possibles fuites ou explosions à l'occasion de la Fête nationale.

Le ministère demande, en outre, aux organisations de protection de l'environnement quel que soit leur niveau, de faire preuve de retenue, de modération et de sérieux si elles doivent faire des communiqués publics.

-La 60e Fête nationale de la RPC

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les mauvaises habitudes de conduite des automobilistes chinois
Les mauvaises habitudes de conduite des automobilistes chinois
Les cols blancs chinois vivent-ils plus mal que les paysans ?
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?