100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 11.09.2009 10h49
Le tourisme au Xinjiang gravement affecté par les attaques à la seringue

Le tourisme dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest) a été gravement affecté par les attaques à la seringue survenues dans sa capitale Urumqi, a indiqué mercredi le chef du Parti communiste chinois (PCC) pour le bureau du tourisme du Xinjiang, Chi Chongqing.

Les émeutes d'Urumqi du 5 juillet, qui ont fait environ 200 morts, dont une majorité de Hans, avaient déjà porté un coup au tourisme dans la région.

Chi Chongqing a attribué la courte reprise du tourisme au Xinjiang en août aux subventions du gouvernement après les émeutes.

Le taux d'occupation moyen dans les hôtels classés du Xinjiang avait augmenté à 85% avant les manifestations de masse contre les attaques à la seringue.

Les manifestations ont fait quatre morts et 14 blessés.

La taux d'occupation a depuis chuté à environ 25% à Urumqi, a-t-il indiqué. Au total, 76 groupes de touristes, soit 3 358 voyageurs, ont annulé leur séjour au Xinjiang entre le 1er et le 8 septembre.

Pour ranimer le tourisme après les émeutes d'Urumqi, le gouvernement régional avait alloué 5 millions de yuans (730 000 dollars) de subventions aux agences de voyage ayant organisé des séjours au Xinjiang du 6 juillet au 31 août.

Il a ajouté que cette mesure préférentielle serait prolongée jusqu'à fin octobre pour promouvoir le tourisme pendant la haute saison.

Page spéciale: Emeutes au Xinjiang

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les mauvaises habitudes de conduite des automobilistes chinois
Les mauvaises habitudes de conduite des automobilistes chinois
Les cols blancs chinois vivent-ils plus mal que les paysans ?
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?