100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 08.09.2009 08h38
Chine: renforcement de la prévention et du contrôle de la grippe A/H1N1 avant la Fête nationale

La Chine va renforcer la prévention et le contrôle de la grippe A/H1N1 à l'approche de la Fête nationale, de peur que la situation empire en automne.

Selon un communiqué publié lundi après une conférence du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois), les écoles sont actuellement les lieux clé de la lutte contre la grippe, et les cours doivent être suspendus de manière appropriée afin d'éviter toute aggravation de l'épidémie.

"La situation épidémique mondiale est en train d'empirer. A l'approche de l'automne, le nombre de cas de grippe en Chine est en hausse... Le travail de prévention et de contrôle fait face à de nouvelles difficultés," indique le communiqué.

Les écoles primaires et secondaires d'Urumqi, capitale de la région autonome ouïgoure du Xinjiang, sont restées fermées lundi suite au diagnostic de 43 cas de grippe.

Des cas d'épidémie ont également été signalés dans des écoles d'autres régions, dont les provinces du Henan, du Hunan, du Jiangsu, de l'Anhui et de Hainan, ainsi que dans la région autonome Zhuang du Guangxi.

Le gouvernement central a demandé aux départements ferroviaires et de l'aviation d'améliorer leurs plans d'urgence contre l'épidémie.

Le personnel médical doit également se tenir prêt, et les équipements techniques et matériels doivent être disponibles à tout moment en cas d'urgence -- surtout aux alentours de la Fête nationale le 1er octobre.

Les sociétés pharmaceutiques doivent disposer de stocks de vaccins et d'autres médicaments contre la grippe.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xinjiang: les coupables d'attaques à la seringue passibles de la peine de mort
La gratuité de l'enseignement dans les écoles supérieures normales du Tibet
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?
« Que devons-nous encore faire pour vous contenter et satisfaire, vous les Français ? »