Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 17.08.2009 14h01
La tolérance zéro pour l'alcool au volant

Des dizaines de conducteurs en état d'ébriété ont été arrêtés en Chine après que la police a entamé une campagne de contrôle du taux d'alcoolémie qui va durer deux mois.

Le ministère de la Sécurité publique a lancé cette campagne nationale vendredi dernier, suite à une augmentation du nombre d'accidents mortels au cours des derniers mois.

Les données nationales ne sont pas disponibles pour l'instant, mais les autorités dans la province du Guandong ont annoncé que 78 automobilistes ont été arrêtés pour conduite en état d'ébriété samedi et 1162 conducteurs avaient un taux d'alcoolémie élevé.

A Chengdu, la capitale de la province du Sichuan au sud-ouest de la Chine, la police routière a annoncé que 19 conducteurs se trouvaient au volant dans un état d'ébriété vendredi soir.

Selon le Département de la sécurité publique de la province du Zhejiang, de 3 août jusqu'à 16 août, la police avait interpellé près de 400 personnes qui conduisent quotidiennement avoir consommé de l'alcool.

Le 7 août, Wei Zhigang avait écrasé une jeune fille de 16 ans à Hangzhou dans le Zhejiang. Deux jours plus tard, un garçon de quatre ans a été tué et trois autres personnes blessées à Shanghai dans un accident similaire.

A la suite du lancement de la campagne du ministère, le bureau du contrôle de la circulation de Beijing a annoncé qu'il va organiser des patrouilles 24 heures sur 24 autour des grands restaurants et des lieux de divertissement pour éviter que les conducteurs en état d'ivresse se mettent au volant.

La police de Beijing a promis de renforcer le contrôle de la circulation routière et d'effectuer des contrôles plus réguliers du taux d'alcoolémie.

Selon le bureau, 103 personnes sont décédées dans 87 accidents impliquant des conducteurs en état d'ébriété à Beijing cette année.

Dans le cadre du programme «tolérance zéro» qui a été lancé par le ministère de la Sécurité publique, les conducteurs qui vont prendre le volant après avoir consommé de l'alcool seront passibles de graves sanctions.

Pour ceux qui conduiront après avoir consommé de l'alcool, et auront un taux d'alcoolémie qui varie entre 20 mg et 80 mg par 100 ml de sang, seront passibles d'une suspension de permis pour trois mois.

Les conducteurs en état d'ébriété, dont le taux d'alcoolémie est de 80 mg par 100 ml ou plus seront mis en garde à vue pour 15 jours et leur permis sera suspendu pour six mois.

Si un conducteur est interpellé en état d'ébriété deux fois en une année son permis lui sera retiré pour 2 à 5 ans.

Le vice-ministre de la Sécurité publique Liu Jinguo a déclaré que le ministère entamera des consultations avec d'autres ministères afin de déterminer s'il est nécessaire de rendre les sanctions pour conduite en état d'ivresse plus sévères.

Les statistiques montrent que 222.000 cas de conduite en état d'ivresse ont été constatés au premier semestre de cette année, 18 000 de plus par rapport à l'an dernier.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?