Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 15.07.2009 13h15
Quotidien Guangming: un membre du Comité national de la CCPPC critique les émeutes d'Urumqi

Les peuples de l'ethnie Han et de différentes minorités ethniques co-existent de manière pacifique dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang (Nord-ouest) depuis des siècles, malgré des conflits ethniques sporadiques, a souligné He Xingliang, un spécialiste chinois en histoire et en culture du Xinjiang.

Les émeutes du 5 juillet, qui ont fait au moins 184 morts et plus de 1 600 blessés, ont été organisées et menées par des personnes à l'étranger et était une action violente et terroriste majeure, a indiqué He Xingliang lors d'une interview accordée au Quotidien Guangming, un journal basé à Beijing à destination des élites universitaires.

Le spécialiste considére les émeutes comme la plus sérieuse violence au Xinjiang depuis la fondation de la République populaire de Chine, parce que "la foule a pris pour cible les personnes ordinaires", comme l'indique un reportage publié mardi par le Quotidien Guangming.

He Xinliang est également membre du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), et directeur du Département de la Culture religieuse relevant de l'Institut de l'Ethnologie et de l'Anthropologie de l'Académie des Sciences sociales de Chine.

Le Xinjiang est sous la tutelle du gouvernement chinois central depuis la dynastie des Han de l'Ouest (207 avant J.C. - 25 après J.C.), et en 1884, la dynastie des Qing (1644-1911) en a fait une province, avec l'ethnie ouïgoure comme groupe ethnique dominant, a expliqué M. He.

Depuis la fondation de la République populaire de Chine en 1949, le Xinjiang connait une unité et une coopération entre peuples de toutes les ethnies, jouissant de l'égalité des droits, d'une prospérité et d'un développement communs, a-t-il affirmé.

"En tant que membre du Comité national de la CCPPC, je suis tout à fait d'accord avec l'analyse et le jugement des autorités centrales à l'égard de la situation au Xinjiang, ainsi qu'avec leurs décisions et les dispositions pour assurer la stabilité", a-t-il conclu.

Le quotidien a aussi rapporté que les peuples des différentes ethnies ont fait dons de plus de 5 millions de yuans (730 000 dollars) pour aider les familles des victimes des émeutes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?