Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 08.07.2009 11h14
Les victimes du sida font encore face à la discrimination

Malgré les efforts faits par le gouvernement pour sensibiliser la population par rapport au sida, la discrimination existe toujours, même chez des professionnels de la santé.

Selon le résultat d'une récente enquête effectuée par le Centre chinois de Contrôle et de Prévention de la maladie, 46% des 9 000 personnes couvertes par l'enquête, qui ne travaillent pas dans les milieux médicaux, sont réticents face aux malades du sida. Parmi les 7 700 travailleurs médicaux interrogés, 25% de ces personnes avaient des préjugés contre les porteurs du virus du VIH.

La discrimination tend à prendre les formes suivantes : s'éloigner des malades, éviter de leur serrer la main, de parler ou de dîner avec eux. L'enquête a été menée dans 18 villes de 7 provinces comprenant le Jilin, le Liaoning et le Gansu.

Qiu Renzhong, un bioéthiciste de l'Académie des Sciences sociales de Chine, a dit à China Daily que si la discrimination n'est pas extirpée, la guerre contre le VIH/Sida ne peut pas être gagnée.

Le gouvernement doit prêter une plus grande attention au problème de discrimination et prendre des mesures énergiques telles que le perfectionnement de la loi contre le préjugé existant vis-à-vis des malades du sida, la formation du personnel d'application de la loi et la sévère punition de ceux qui ont lésé les droits des sidéens en termes de soins médicaux, d'emploi, d'éducation et d'assurances, a expliqué M.Qiu.

A l'heure actuelle, le gouvernement compte principalement sur l'examen et le traitement gratuits des malades, ainsi que sur la recherche de vaccin, a-t-il dit.

Pour aider à éliminer le préjugé, des dirigeants d'Etat ont visité, ces dernières années, des malades du sida et leur ont serré la main chaque année, le premier décembre, la journée mondiale du Sida. Le gouvernement a lancé un grand nombre de projets de sensibilisation dans le pays.

La Chine compte 700 000 porteurs du VIH/Sida, selon les estimations du ministère de la Santé publique et le Programme conjoint des Nations Unies pour le VIH/Sida. Mais seulement 260 000 d'entre eux suivent le traitement des spécialistes, tandis qu'aux Etats-Unis, 75% des séropositifs suivent des recommandations de spécialistes.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?