Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 05.12.2008 16h24
Liste noire des additifs nocifs mise sur l'enclume

Le Ministère de la Santé (MOH) publiera une liste noire des substances qui améliorent la qualité gustative ou la qualité nutritionnelle des aliments, mais qui sont toxiques ou nocifs par l'homme.

"La liste noire comprendra des substances non alimentaires, notamment des substances toxiques ou nocives, qui sont susceptibles d'être utilisées dans la fabrication des produits alimentaires," a déclaré le 4 décembre Su Zhi, directeur adjoint du Bureau de contrôle de santé du MOH dans une émission de la Télévision Centrale chinoise.

"Le Ministère de la santé travaille avec les départements concernés sur la liste noire qui sera mise à jour constamment. Nous allons effectuer des tests plus sévères sur la liste noire des substances lors de la vérification des lignes de production alimentaire", a-t-il dit.

Le maintien des standards est très important pour la qualité et la sécurité alimentaire et il en existe plusieurs dans le pays, mais ils ne sont pas forcément compatibles les uns avec les autres.

Le Ministère de la Santé a décidé de fixer des normes de qualité spécifiques avant tout pour l'industrie laitière, a-t-il dit. Et après l'introduction d'une loi sur la sécurité alimentaire, il va commencer à modifier les normes de sécurité alimentaire existantes.

Ren Aisheng, chercheur à l'Institut d'économie agricole et du développement de l'Académie chinoise des sciences agricoles a dit:" Une telle liste noire pourrait protéger les droits des consommateurs et prévenir d'autres crises alimentaires. "

Jin Biao, vice-président du Groupe Yili, a déclaré que l'entreprise n'avait aucune idée sur la façon dont la liste noire serait établie. "Nous n'avons pas entendu parler de cette mesure pour le moment. Mais nous allons suivre les lois et les règlements à la lettre", a-t-il dit.

En septembre, les produits laitiers des groupes industriels Sanlu Group dans la province du Hebei et Yili dans la Région autonome de la Mongolie intérieure ont été contaminés avec des taux de mélamine excédant les normes autorisées. La substance chimique rend le lait plus riche en protéines, mais peut provoquer des maladies du système urinaire, y compris les calculs rénaux.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Renforcement des mesures de sécurité alimentaire
 Une compagnie de restauration aérienne de qualité en projet
 Encore plus de sauce de soja contaminée en provenance du Japon
 Le vice-président chinois appelle au renforcement de la réforme rurale et de la sécurité alimentaire
 La loi sur la sécurité alimentaire plus stricte et plus d'obligations de la part du gouvernement
 Les experts de la partie continentale de Chine et de Taiwan peuvent discuter directement de sécurité alimentaire
 Lait contaminé: chocolats et bonbons de Cadbury retirés de la vente à Beijing
 Les experts de Taiwan autorisés à visiter la partie continentale chinoise pour les questions de sécurité alimentaire
 Selon un responsable chinois de l'alimentation : la sécurité alimentaire en Chine laisse à désirer
 Les scientifiques chinois travaillent sur un papier-test pour la sécurité alimentaire
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.