Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 04.12.2008 17h08
Les journalistes belges qui « n'ont pas été attaqués»

Une enquête a révélé que deux journalistes belges et leur assistant qui ont été impliqués dans un conflit dans un village du Henan, où de nombreux résidents ont contracté le HIV / SIDA par transfusion sanguine, n'ont pas été attaqués, a déclaré le 3 décembre le porte-parole du gouvernement provincial.

Le gouvernement a entamé une enquête sur l'incident mardi, après les journalistes, du bureau de Beijing de la Radio et télévision flamande de Belgique (VRT), se sont bagarrés avec des villageois et des fonctionnaires de Shangqiu.

La dispute a éclaté lorsqu'ils faisaient un reportage le 28 novembre dernier pour la Journée mondiale de lutte contre le SIDA (1er décembre).

Wang Yuejin, porte-parole du Bureau des affaires étrangères du Henan, a déclaré: "Pour autant que nous sachions, il n'y avait pas eu de violence en cause".

Selon M. Wang, le journaliste Tom Van de Weghe, son cameraman et son interprète, ont été bloqués deux fois par les villageois le 27 novembre à Zhoukou et Shangqiu.

Le premier incident s'est produit à environ 2 h de l'après-midi lorsque leur véhicule a été arrêté à l'entrée de l'autoroute reliant Zhoukou à Shangqiu.

Un jeune homme qui s'est identifié comme un habitant de Zhoukou aurait confisqué leurs cassettes vidéo, mais il n'y a pas eu d'agression physique, a dit M. Wang.

Plus tard dans la nuit, l'équipe est tombée sur quatre patients atteints du SIDA et quatre responsables locaux dans le village de Gwangwang à Suixian (Shangqiu), qui auraient demandé aux journalistes de leur remettre leurs cassettes vidéo et les cartes de mémoire car d'après eux le contenu du reportage "pourrait affecter l'image publique" des patients, a dit M. Wang.

A ce moment-là, une bousculade a commencé, et M. Van de Weghe a finalement donné les cassettes et les cartes.

M. Van de Weghe a annoncé dans un rapport du Ministère des Affaires étrangères : "Les hommes nous ont traîné hors du véhicule et nous ont donné des coups forts".

Il a dit qu'il "a reçu deux coups à la tête, le caméraman a été frappé au visage et le traducteur a été frappé à la poitrine".

"Nous avons pensé qu'ils allaient nous tuer... C'était le chaos complet, nous étions en train de pleurer", mentionne le rapport.

Un fonctionnaire local, Dong Hongliang, a déclaré: "M. Van de Weghe est sorti de la voiture lui-même. Il n'a pas été battu."

M. Van de Weghe a également affirmé qu'ils avaient été "couverts par deux véhicules blindés, utilisés par les autorités locales".

M. Dong a dit que les responsables locaux étaient là pour empêcher les "actions extrêmes" et le compte-rendu a été soutenu par sept autres personnes présentes sur les lieux.

La VRT demande une indemnisation pour l'équipement endommagé, des excuses aux journalistes et la garantie que les journalistes seront désormais en mesure de travailler en toute sécurité.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Sida : le taux de prévalence est plus fait en Afrique de l'ouest
 Shanghai augmente le nombre de préservatifs distribués
 Beijing offrira des tests de salive gratuits pour le virus du SIDA/VIH
 Un travailleur migrant star dans un film de prévention contre le SIDA
 Les prostituées de Beijing refusent d'utiliser le préservatif malgré l'augmentation du risque de transmission du SIDA
 Près de 60 000 personnes ont suivi le traitement gratuit contre le virus VIH /SIDA
 Chine : la part des femmes parmi les sidatiques a quintuplé en dix ans
 L'UE offre un million d'euros à l'Angola pour le contrôle du sida
 Les scientifiques chinois travaillent sur un nouveau vaccin contre le VIH/SIDA
 Presque 40 000 patients chinois atteints du SIDA ont reçu une thérapie gratuite
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.