Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 03.09.2008 08h43
La nouvelle loi sur la protection des informations personnelles appréciée par le public chinois

"Le moteur de recherche en chair humaine", l'idée de mobiliser des miliers de personnes pour dénicher des faits et les exhiber aux yeux du public, ne sera plus un jeu amusant, car un projet d'amendement interdit dorénavant aux employés du gouvernement de rechercher et de publier des informations privées.

Un projet d'amendement soumis au Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN, Parlement chinois) la semaine dernière prévoit que les employés du gouvernement sont passibles d'une détention d'un à six mois, voire de trois ans de prison dans les cas les plus sérieux.

"L'amendement s'est concentré sur les intérêts personnels des citoyens, ce qui constitue un grand changement et un pas géant vers la protection des informations personnelles", a analysé Liu Renwen, professeur de droit de l'Académie des Sciences sociales de Chine.

Une enquête du 28 août menée par le journal China Youth Daily a montré que plus de 60% des personnes interrogées avaient qualifié l'amendement de "réponse rapide pour contrôler la divulgation d'informations sur les citoyens".

Selon l'enquête, qui a interrogé 2 422 personnes sur Internet, 99% d'entre elles étaient d'accord sur la nécessité de protéger les informations personnelles par la loi et 89% ont dit qu'elles avaient souffert de la divulgation de leurs informations personnelles.

En outre, la majorité, soit plus de 80% des personnes interrogées, ont appelé à la protection légale d'informations telles que les numéros de téléphone, les numéros des cartes d'identité et les adresses.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La ville de Panzhihua a un besoin urgent de tentes et de combustible après le nouveau séisme
 « Iphone Girl » est devenue une célébrité sur l'Internet
 Les premiers volontaires pour les Jeux paralympiques sont sur le terrain
 La circulation publique sans obstacle à Beijing
 La plupart des Pékinois soutiennent une restriction de la circulation automobile
 Bureau de météorologie: pas de climat chaud et étouffant lors des Jeux Paralympiques
 Neuf Chinois sur dix veulent une loi de protection des informations personnelles
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.