Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 15.04.2008 17h06
Un nouveau corridor aérien réduira les temps de vol

Les temps de vols à l'aéroport International de Beijing devraient être diminués cette été, grâce au nouveau corridor qui permet aux avions de contourner les ciels encombrés de la capitale lorsqu'on volent entre l'Europe et des villes méridionales de la Chine, a déclaré un responsable du bureau de la gestion du trafic aérien hier 14 avril 2007.

Le corridor aérien, qui a été ouvert le jeudi 9 avril 2008, est la dernière initiative pour décongestionner le trafic aérien avant les Jeux olympiques (J.O.), a indiqué ce même bureau qui est affilié à l'Administration générale de l'aviation civile.

Avec la nouvelle route, les vols en provenance de Shanghai, Guangzhou (Canton) et Hongkong vers l'Europe ne devront plus passer obligatoirement par Beijing.

L'association internationale des transports aériens (L'IATA), a déclaré que le corridor permettra de réduire les temps de vols d'une moyenne de 60 miles nautiques (111 kilomètres), d'économiser 26 000 tonnes de carburant et de diminuer les émissions de dioxyde de carbone de 83 000 tonnes par an.

"Nos estimations montrent que le corridor réduira le trafic aérien au-dessus de Beijing d'un sixième, soit entre 70 à 80 vols par jour de moins", a fait savoir Liu Song, un responsable du bureau de la gestion du trafic aérien.

"Pour les passagers et les compagnies aériennes, les temps de vols seront moins longs qu'avant", a-t-il mis en avant.

L'expérience des précédentes villes hôtes des J.O. a montré qu'il y aura un trafic significativement plus important dans le ciel pékinois durant les Jeux.

Le nouveau corridor a été surnommé le 'Contournement olympique'.

Le directeur général et chef exécutif de l'IATA Giovanni Bisignani a dit que le Contournement olympique démontrait l'engagement du gouvernement à améliorer l'efficacité de la gestion du trafic aérien.

Les précédentes années, le bureau du trafic aérien a réalisé des efforts considérables pour décongestionner le trafic aérien au-dessus de Beijing, a rappelé Liu Song, un responsable du bureau de la gestion du trafic aérien.

"Les mesures visant à le décongestionner comprennent la diminution de la zone interdite au-dessus de Beijing et Shanghai, et l'élaboration de projets de gestion temporaire du trafic pour les Jeux," a-t-il confié.

Le nouveau corridor restera ouvert après les J.O., a précisé Liu Song.

Avec des prévisions d'explosion de l'industrie du voyage, la Chine travaille sur l'expansion de son espace aérien.

En 2006, les autorités ont introduit une nouvelle route qui réduit les temps de vol aller-retour entre l'Europe et la Chine d'une moyenne de 30 minutes.

Et l'année dernière, la 'séparation verticale' obligatoire des avions qui doit être conservée lorsqu'ils volent au-dessus ou en dessous un autre a été réduit de moitié, ce qui a de façon efficace doublé le nombre d'avions en vol.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La police chinoise capture un suspect dans le vol des pierres précieuses du Zhejiang

 Ouverture de la totalité des routes aériennes domestiques d'ici 2010

 Les passagers des vols de Shenzhen Airlines pourront téléphoner dans le ciel

 Un avion ayant pour motif le panda marque les relations sino-japonaises (5)

 Un avion ayant pour motif le panda marque les relations sino-japonaises (4)

 Un avion ayant pour motif le panda marque les relations sino-japonaises (3)

 Un avion ayant pour motif le panda marque les relations sino-japonaises (2)

 Un avion ayant pour motif le panda marque les relations sino-japonaises

 Le nombre des vols entre les Etats-Unis et la Chine sera doublé en 2012
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.