Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 27.12.2007 08h31
Chine: fermeture d'un zoo après la mort de tigres

La fermeture du "Monde des animaux sauvages des Trois Gorges", sous les feux de l'actualité après qu'une tigresse a été abattue et dépouillée dans la province du Hubei (centre), a été ordonnée mercredi par les autorités locales.

Selon une directive publiée conjointement par les autorités locales des Forêts et de la Sécurité publique, l'opérateur du zoo doit prendre une série de mesures pour améliorer la sécurité et les conditions du zoo.

Les mesures comprennent la multiplication des patrouilles quotidiennes dans le zoo et la réparation des abris des tigres et d'autres animaux.

Jeudi dernier, une tigresse de Sibérie, entre six et sept ans, a été retrouvée morte dans le zoo et sa tête, ses pattes et sa peau avaient disparu. Les restes de deux jeunes tigres du Bengale ont été trouvés dans un réfrigérateur de la billetterie du zoo.

Une enquête sur la cause de la mort de la tigresse de Sibérie est en cours, a dit Cao Guangyi, porte-parole du bureau forestier de Yichang.

Selon une première enquête, sept tigres sont morts avant la tigresse décapitée.

Parmi ces sept tigres, trois sont morts de faim en décembre 2003, les quatre autres de maladies ou de blessures après des combats, a indiqué Cao au cours d'une conférence de presse mardi après-midi.

"Les peaux et les os de six tigres ont été conservés dans le zoo selon les règlements nationaux et un autre tigre conservé dans une institution de recherches dans la réserve naturelle de Shennongjia", a informé Cao.

Selon lui, le zoo avait raison de congeler les cadavres des deux petits tigres au lieu de les brûler ou de les enterrer. Mais il fallait rapporter aux autorités la mort des tigres à temps, a-t- il dit.

"Le zoo perd de l'argent. Nous n'avons reçu que 20 visiteurs ce mois", a indiqué Wang Jianxiang, un employé du zoo .

Faute de fonds, le zoo n'était pas en mesure de fournir suffisamment de nourriture et de soins aux animaux depuis 2003.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La Chine esquisse le projet de réforme médicale, soulignant la responsabilité du gouvernement

 Chine: les deux tours penchées de CCTV se rejoignent

 Fermeture à Taïwan du mausolée à la mémoire des Jiang père et fils

 La Joie des enfants tibétains

 Plus de 30 000 goélands à bec rouge passent l'hiver à Kunming

 Les jeunes Chinois deviennent plus flexibles en matière d'emploi
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.