Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 19.12.2007 14h25
Deux modèles de taxi conçus spécialement à l'intention des handicapés font leur apparition à Chongqing

Deux taxis de modèles différents permettant l'accès libre et facile aux handicapés ont fait leur apparition le 17 décembre au 4ème Forum chinois sur l'informatique libre et sans obstacle. Ce genre de taxis d'utilisation spéciale sera mis en service en janvier prochain, ce qui facilitera beaucoup le déplacement des 1,7 millions d'handicapés et des plus de 4,5 millions de personnes âgées de plus de 60 ans de la Municipalité de Chongqing.

Pour l'un de ces deux taxis sans obstacles, après avoir ouvert la porte avant du côté droit (passager), il suffit de presser le bouton de la télécommande installée sur le côté du siège pour que celui-ci pivotent horizontalement jusqu'à l'extérieur de la voiture. Lorsque le client s'est assis confortablement, le siège opère un mouvement de conversion et retourne à sa place. Le taxi dispose en outre d'un système d'écriture en script et d'un système de service phonétique. Lorsqu'un sourd-muet monte à bord du taxi, il n'a qu'à écrire en script l'adresse de sa destination pour que le système ordinateur installé dans la voiture montre visuellement l'adresse introduite et la diffuse phonétiquement.

Pour ce qui est de l'autre taxi sans obstacles de type « Chang'an zhixing » (Star de la Paix céleste), on lui a enlevé les sièges arrières, lesquels sont remplacés par une plate-forme élévatrice. Quand on ouvre la porte derrière de la voiture et qu'on appuie sur un bouton, la plate-forme se déplace directeur vers l'extérieur et s'abaisse lentement au sol. Lorsque le fauteuil roulant de l'infirme est installé sur celle-ci, elle s'élève et rentre tout doucement à l'intérieur du taxi.

D'après notre connaissance, Chongqing est la deuxième ville de pays, après Shanghai, à mettre en service ce genre de taxis spéciaux sans obstacles et de libre accès.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La présence de caméras dans les taxis suscite la polémique
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.