Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 03.09.2007 16h31
Chine : une nouvelle forme d'union conjugale pour les personnes âgées et d'âge moyen en secondes noces

Ces dernières années à Tianjin, grande métropole économique de la Chine du Nord Est, on a compté quelques 60 à 70 milliers de couples de mariés, alors que le chiffre a atteint 79.000 l'année dernière. Parmi tous ces couples mariés, la grande partie, environ 80%, sont de nouveaux mariés. Cependant, le nombre des personnes divorcées qui renouent et qui convolent en secondes noces augmente d'année en année.

Mais par suite de pratiques habituelles, des enfants, des problèmes économiques et d'autres diverses raisons, il est apparu furtivement, parmi les personnes âgées et d'âge moyen qui contractent un second mariage, une nouvelle forme d'union conjugale en secondes noces appelée « mariage alternatif » : Les personnes âgées et d'âge moyen qui s'inscrivent pour un deuxième mariage vivent ensemble quelques jours, puis rentrent chez soi pour se retrouver quelques jours après.

D'après les gens du milieu de la municipalité de Tianjin, ces dernières années, le nombre des personnes qui contractent un second mariage dépasse de loin celui des divorcés qui se réconcilient et on devient de plus en plus indulgent et tolérant envers ceux qui se marient en secondes noces. Mais il existe pour les personnes âgées et d'âge moyen qui désirent contracter un second mariage toutes sortes de difficultés qui font obstacles à leur désir : limite restreinte de leurs relations sociales, affaiblissement de leur force physique et vitale, problèmes de leurs enfants, manque objective dans leur choix du conjoint, bas degré de tolérance et de générosité envers la partie adverse, … etc. Etant donné que pour les personnes âgées, il s'est formé dans le passé pour chacune d'entre-elles des habitudes et une mode de vie difficiles à changer, c'est pourquoi pour le nouveau couple de mariés âgés, il lui faut une période de rodage pour permettre aux deux parties de s'habituer l'une à l'autre, sinon la séparation est inévitable.

D'après les faits de ces dernières années, il s'avère que le nombre des couples en secondes noces augmente d'année en année. Mais on remarque également que parmi les nouveaux divorcés, ils sont en grande partie des couples qui avaient contracté un second mariage et qui se séparent. C'est pourquoi, pour s'efforcer de conserver et de maintenir cette affection et cette tendresse durement acquises, il est apparu, parmi les personnes âgées et d'âge moyen, ce phénomène « d'union conjugale alternative ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Mariage dans les airs (5)

 Mariage dans les airs (4)

 Mariage dans les airs (3)

 Mariage dans les airs (2)

 Mariage dans les airs

 Difficulté matrimoniale en Chine

 Explosion de l'industrie du mariage en Chine (5)

 Explosion de l'industrie du mariage en Chine (4)

 Explosion de l'industrie du mariage en Chine (3)

 Explosion de l'industrie du mariage en Chine (2)
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.