Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 28.06.2012 15h22
Moins de 3% de Chinois contractent une assurance pour leur voyage

Selon les statistiques, moins de 3% des touristes chinois prennent l'initiative d'acheter une assurance pour leur voyage. C'est-à-dire que la majorité des Chinois voyagent sans assurance. Pour renforcer la conscience de sécurité, une semaine de promotion de l'assurance-voyage a été organisée par l'Office du tourisme de Chine et la Commission de supervision des assurances de Chine, le 25 juin à Beijing.

Sous le thème de « voyagez tranquilles avec une assurance », la semaine se tient du 25 juin au 1er juillet. La promotion de cette activité se fera via divers moyens comme les journaux, la radio, la télé, Internet pour insister sur l'importance de l'assurance-voyage pour renforcer la conscience des gens en la matière.

D'après le vice-président de la Commission de supervision des assurances de Chine Chen Wenhui, la base du développement de l'assurance-voyage est les touristes, l'honnêteté et la gestion standard sont des conditions préalables pour gagner leur confiance. Les organisations concernées des assurances, les agences de voyage et le département de surveillance devraient promouvoir ensemble le développement de ce secteur. Et les sociétés d'assurance et les intermédiaires doivent attacher de l'importance aux intérêts des clients pour qu'ils puissent acheter une assurance en toute clarté et en jouir de façon absolue. Les différends doivent être traités de manière positive et stable.

Selon le vice-directeur de l'Office national du tourisme Zhu Shanzhong, comparé à la demande sur le marché touristique qui ne cesse de s'accroitre, il y a encore une écart entre le marché de l'assurance-voyage en Chine et celui des pays développés. Certains touristes et employés du secteur n'ont pas une conception des risques et les sortes de produits en cause ne sont pas riches. Le service et le niveau de travail restent toujours à être améliorés.

D'après M. Zhu, les industries du tourisme et de l'assurance font partie du secteur de services modernes. L'approfondissement de la coopération entre les deux secteurs est favorable non seulement à la capacité de la première pour résister aux risques, mais aussi à la capacité de la seconde à exploiter le marché.

Il souligne que l'organisation de cette acticité va promouvoir la fusion et le développement des deux industries, l'agrandissement des deux marchés, le lancement de davantage de produits conformes aux demandes du marché et l'amélioration des services et le niveau de l'assurance.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent