Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 06.06.2012 08h44
Les nouveaux hôtels Ahn Luh vont proposer des « services à la chinoise »

Le Beijing Tourism Group, qui appartient à l'Etat chinois, et le groupe international de gestion hôtelière GHM ont récemment créé une coentreprise pour l'exploitation d'une chaîne d'hôtels haut de gamme disposant d'un « concept de services à la chinoise ».

Ensemble avec un troisième investisseur, le Great Ocean Group, les premiers établissements du groupe feront leurs débuts dans les deux à trois prochaines années sous la marque Ahn Luh, selon les partenaires.
Commençant la journée avec un petit-déjeuner chinois composé de dim sum, les hôtes d'Ahn Luh pourront se détendre avec une séance de tai-chi dispensée par un maître et acheter des produits de médecine traditionnelle chinoise et régionaux.

« Les établissements sous la nouvelle marque Luh Ahn auront pour objectif la promotion et la mise en œuvre ce que nous avons appelé le 'concept de services à la chinoise' qui marie des normes internationales de qualité reconnues avec des caractéristiques distinctes, locales », a déclaré Duan Qiang, Président de BTG.

« Le résultat est la fusion de l'hospitalité chinoise à l'ancienne avec l'élégance contemporaine pour créer des produits à valeur ajoutée, tout en contribuant au respect de l'environnement », a-t-il dit.

L'hôtel devrait être construit en suivant les grandes traditions architecturales qui ont évolué tout au long des 3 000 dernières années en Chine, mais en même temps montrer tout l'enthousiasme et l'esprit novateur qui abonde dans toute la Chine, selon Douglas Zhao, président exécutif du Luh Ahn Group.

Des hôtels sont prévus à Beijing, dans la région du Delta de la Rivière des Perles et dans le Sud-Ouest de la Chine.

Les hôtels Ahn Luh seront mis sur le marché sous la forme d'établissements de 50 à 100 chambres et de villas disposant de chambres de 60 mètres carrés et de suites de 120 mètres carrés. En plus du spa de chaque hôtel, un maître résident gérera un centre de tai-chi situé sur place.

Parmi les autres caractéristiques distinctives, un bar à tapas de style chinois ouvert toute la journée, des piscines intérieure et extérieure, une bibliothèque et un fumoir, des concierges d'aéroport et une flotte de voitures possédant le WiFi.

Chaque hôtel abritera également un magasin de vente au détail de produits régionaux ainsi que de médicaments traditionnels chinois.

Le premier projet du nouvel groupe hôtelier, le Ahn Luh Dujiangyan de Chengdu, sera construit sur 15 000 mètres carrés et comprendra 80 chambres, chacune offrant une vue sur le majestueux Mont Qingcheng.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?