Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 05.06.2012 09h06
«Des taxis Pandas» dans les rues de Londres

Des millions de touristes sont attendus à Londres pour les Jeux olympiques de cet été et pourront également en apprendre davantage sur les pandas géants de Chine - non pas en visitant un zoo, mais en faisant un tour dans l'un des emblématiques taxis noirs de Londres.

Des bandes Noires et blanches ont été peintes sur trente taxis pour imiter l'apparence du panda, et une autre caractéristique sur 20 taxis représentant un panda animé dans son habitat naturel, entouré de bambou. Les deux modèles disposent du slogan «Du piquant à Chengdu, la ville natale des pandas ".

Un panda sur des taxis du centre de Londres est la dernière campagne de sensibilisation de l'animal chinois en voie de disparition. La campagne est gérée conjointement par la London Taxi Advertising et l'Association de Chengdu pour les échanges culturels avec les pays étrangers à Chengdu, province du Sichuan, qui abrite plus de 80% de la population de pandas dans le monde.

Paul Tremarco, directeur des ventes de London Taxi Advertising est venu avec l'idée en mars, après avoir réalisé la grande attention qu'une telle campagne peut apporter, en particulier pendant les Jeux olympiques de Londres.

"Taxi Advertising est un excellent outil pour faire passer un message à un public de masse et donc d'accroître la sensibilisation de Chengdu en tant que destination touristique et d'encourager les visites de la ville", a-t-il dit.

Les taxis sélectionnés pour la campagne prendront des passagers à destination des lieux les plus populaires de Londres, y compris Piccadilly Circus, Buckingham Palace, Marble Arch et Trafalgar Square, du 1er Juin au 31 août.

Une équipe de Londres Taxi Advertising a passé quatre jours à peindre les deux concepts sur les taxis. London Taxi Advertising n'étant pas propriétaire des taxis, Chengdu a payé pour l'espace publicitaire, selon Zhong Ying, un fonctionnaire du gouvernement municipal de Chengdu.

Laura Hardy, un porte-parole de London Taxi Advertising, a déclaré que son équipe a peint des publicités sur les taxis de Londres pour de nombreux clients dans le secteur des voyages, par exemple : se rendre à Malte, au Sri Lanka ou encore pour la compagnie aérienne Air Arran.

"La plupart de nos précédentes annonces vedettes étaient des lieux touristiques symboliques. Mais peindre un panda sur un taxi est une idée novatrice,» a-t-elle fait remarquer.

Les clients qui empruntent un taxi panda peuvent également participer à un concours pour gagner des billets pour voir Yang Guang et Tian Tian - deux pandas géants qui sont arrivés au zoo d'Edimbourg de Chengdu en décembre dernier.

Tian Tian et Yang Guang sont les premiers pandas géants à vivre au Royaume-Uni depuis 17 ans et recoivent chaque jour des centaines de visiteurs depuis leur arrivée.

Les Jeux Olympiques de Londres devraient attirer environ 5,3 millions de touristes étrangers dans la capitale en Juillet et Août, selon les organisateurs.

Angie Sham, une Australienne, a écrit sur Facebook que le taxi panda est très mignon et qu'elle en était tout de suite tombée amoureuse.

La figure du panda grassouillet a été intégrée dans le décor du taxi avec des lumières qui ressemblent aux yeux pétillants de l'animal. Les images de l'animal aux couleurs des anneaux olympiques apparaissent sur le capot, le toit et les deux côtés des cabines.

Le décor final des pandas a été choisi par les gens du monde entier grâce à des plateformes de réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et micro-blogs.

L'Association Chengdu pour les échanges culturels avec les pays étrangers à l'origine venu avec six modèles différents, allant de la plaine à un arc-en-ciel coloré. Les deux premiers modèles ont été déterminés par un vote qui a eu lieu sur Facebook et Twitter.

Selon l'association du Chengdu, on pourra voir les cabines panda à Londres pendant trois mois.

"A Chengdu a certain nombre d'activités sur le thème des pandas eu lieu ces dernières années pour promouvoir l'animal et sa conservation", a déclaré Zhang Zhihe, chef du centre de recherche sur la reproduction des pandas de Chengdu.

En 2006, trois délégations composées des membres de l'Association de Chengdu pour les échanges culturels avec les pays étrangers et des experts de pandas ont passé plus de 40 jours à visiter les zoos qui acceuillent les pandas en Amérique, en Europe et en Asie.

Au cours de la "Earth Hour" initiative organisée par la World Wildlife Fund en 2011, le panda géant "Meilan" a été à cette occasion l'ambassadeur mondial et a éteint une lumière pour promouvoir un mode de vie économe en énergie, a expliqué Zhang.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?