Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 24.05.2012 09h36
Les prix dissuadent les touristes Chinois d'aller aux Jeux olympiques de Londres
Elizabeth Richard, sosie de la Reine Elizabeth II, parle à des enfants lors d'un thé pour promouvoir du Jubilé de Diamant de la Reine au Plaza Daning International Business, mardi à Shanghai. [Yong Kai / pour le China Daily]

Malgré les efforts des autorités britanniques du tourisme, les touristes chinois ont été effrayés par les prix élevés au Royaume-Uni lors des prochains Jeux Olympiques de Londres.

Alors qu'un sosie de la Reine est apparu dans un centre commercial de Shanghai pour les inciter à aller au Royaume-Uni pour le Jubilé de Diamant de la Reine, les grandes agences de voyages de Beijing et Shanghai ont elles abandonné leurs projets pour amener des touristes aux Jeux.

Au lieu de cela, ils ont plutôt encouragé les touristes potentiels à reporter leur voyage à Londres jusqu'à la fin des Jeux (du 27 juillet au 12 août) en raison de problèmes de prix.

« Pour autant que je le sache, notre agence de voyage n'a pas de promotion spéciale à Beijing et Shanghai pour organiser des voyages de groupe à Londres pour les Jeux », a déclaré Liu Xin, du Département voyages à l'étranger de China Youth Travel Service. « C'est tout simplement trop risqué, même pour une grande agence comme nous, de se lancer dans des activités liées aux Jeux Olympiques. Prenez les réservations de vols, par exemple. L'intégralité du prix doit être payée au moins trois mois à l'avance pour garantir les places, ce qui est beaucoup plus que d'habitude, sans compter que les touristes ne vont pas faire de projets de voyages fermes trois mois à l'avance. Nous ne sommes tout simplement pas sûrs qu'il s'agisse d'une affaire rentable ».

Mme Liu a dit qu'elle allait conseiller à ses clients d'éviter la haute saison olympique.

Paul Rogers, directeur du marketing pour le Moyen-Orient Région Asie-Pacifique chez British Airways, a déclaré que la compagnie n'avait aucun projet d'ouverture de vols directs supplémentaires entre Shanghai et Londres, ni entre Beijing et à Londres cet été.

« Mais il y a une capacité supplémentaire de 36% entre Shanghai et Londres depuis que nous avons changé pour des avions plus grands au début de cette année », a déclaré M. Rogers. « Il est clair que nous aimerions en faire davantage sur les dessertes, mais avant cela, nous devons être convaincus que nous pouvons satisfaire cette capacité supplémentaire ».

Un touriste moyen devrait payer un supplément de 3 000 à 4 000 Yuans (470 à 630 Dollars US) pour un voyage de 10 jours au Royaume-Uni pendant les Jeux Olympiques par rapport à l'été dernier, selon Gu Chao, de l'agence de voyages SAL Tour, à Shanghai.

Pourtant, malgré le manque d'intérêt des touristes chinois, les hôteliers britanniques sont impatients de l'ouverture de leur saison la plus rentable, car les Jeux Olympiques de cet été devraient se traduire par un boom pour les hôtels du Royaume-Uni.

Selon le cabinet de conseil PricewaterhouseCoopers, le taux d'occupation des hôtels de Londres devrait atteindre près de 84 % en 2012, le meilleur depuis les années 1970. En dehors de Londres, ce taux devrait atteindre 72 %, le plus élevé jamais constaté.

Wu Yiwen, Directrice à Shanghai des relations publiques pour le Bureau du tourisme du Yorkshire, dans le Nord de l'Angleterre a dit en plaisantant en disant qu'elle avait remplacé son slogan promotionnel de cette année par « Venez dans le Yorkshire pour les Jeux Olympiques de Londres ».

« Il vous faudra environ trois heures de route du Yorkshire à Londres, mais c'est (les prix des hôtels dans le Yorkshire) beaucoup moins cher. Et vous pouvez me croire, beaucoup de gens font comme ça », dit-elle.
Zhao Huanyan, analyste chez Consulting Hotelsolution à Shenzhen, estime que les hôteliers ont augmenté les prix des chambres dans les deux tiers des destinations touristiques du Royaume-Uni.

« Un hôtel quatre étoiles de l'Est de Londres a fait passer ses prix de 300 à 1 600 Dollars US, tout simplement parce que c'est à proximité des sites olympiques. C'est beaucoup plus que l'augmentation que l'on avait constatée dans l'hôtellerie de Shanghai lors de l'Exposition Universelle ».

Grâce aux Jeux olympiques, a dit M. Zhao, le Royaume-Uni s'attend à quelque 123 millions de livres supplémentaires (194 millions de dollars) de recettes pour les hôtels en 2012 par rapport à l'année dernière.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »