Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 27.02.2012 16h30
L'Europe veut séduire plus de visiteurs chinois

Le 24 février, selon des médias étrangers, l'Europe a déjà répondu à l'attente des touristes chinois. Chaque année, on compte environ 54 millions de Chinois qui font un voyage à l'étranger dont plus de la moitié, à destination de l'Europe. Un chiffre qui pourrait atteindre les cent millions en 2015.

En 2011, selon un rapport publié récemment par l'Office fédéral de la statistique (OFS), le taux de nuitées dans les hôtels suisses a baissé de 2%. Il semble que le franc suisse fort, comparé à la crise financière qui balaye tout le contient européen fasse que le le pays helvète devienne une destination touristique moins attirante pour les voyageurs locaux, rapporte le canadien The Globe and Mail.

Cependant, la Suisse continue d'attirer les Chinois, qui sont devenus la plus grande croissance touristique étrangère. En 2011, le taux des nuitées chinoises a augmenté de 47%. Et la Chine est actuellement le sixième pays en terme de touristes étrangers en Suisse. L'OFS prévoit que la demande de ces derniers continuera de progresser au cours des prochaines années.

Les Suisses veulent séduire ces nouveaux visiteurs par une série de nouvelles mesures.

Notamment par la langue, le site officiel du tourisme suisse ayant créé son édition chinoise en 2001. Même l'horlogerie Beyer à Zurich fournit un mode de lecture en chinois.

L'OFS a également invité des médias à visiter le pays afin d'agrandir son influence sur ce marché émergent.

Selon le site américain Forbes, les groupes des touristes chinois sont devenus « un classique » du paysage dans différents pays européens. Ils logent parfois dans la ville, mais dans la plupart du temps, ils n'y restent que quelques heures afin de réaliser un voyage dans six à sept pays en sept ou dix jours. Normalement, Ils se reposent dans des hôtels en banlieue de trois ou quatre étoiles où le prix est moins cher. Le coût pour un tel voyage serait environ de 1650 euros.

Presque tous les hôtels européens sont en train de répondre aux demandes des Chinois. Ils ajoutent des bouillottes et du thé vert dans les chambrent et fournissent des journaux chinois. On peut également y recevoir des émissions chinoises. Certaines chambres sont même redécorées en vue d'assurer un bon « Fengshui ».

Cela est devenu, pour l'Europe, un considérable chiffre d'affaire. En 2015, les dépenses des voyageurs chinois devraient doubler, pour passer de 39 milliards euros en 2010 à 79 milliards euros, dont un tiers en achats, soit 1300 euro par personne. Les produits de luxe tels que sacs, montres et vêtements, restant les produits d'achats favoris.

Il existe plus de panneaux d'affichage en chinois dans les magasins, les restaurants et les célèbres sites touristiques. Et les musés, les bus et navires de croisière fournissent généralement des guides en chinois, ainsi que sites internet et cassettes audio. Les vendeurs parlant chinois rendent services dans les grandes boutiques.

Avec 200 vendeurs parlant chinois, les Galeries Lafayette offrent 10% de réduction à leur clientèle chinoise. Et quant à son concurrent Printemps, une entrée spéciale.

Nul doute que l'Europe en pleine crise, redoublera d'efforts pour continuer d'attier les touristes Chinois

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 24 février
Principales Nouvelles du 24 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?