Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 10.01.2012 16h52
L'industrie australienne du tourisme dépend de plus en plus de la Chine

Selon le Canadian Chinese Newspaper, ces dix dernières années, le nombre des touristes chinois qui ont fait un voyage en Australie a augmenté à une vitesse de 13,4% par an, dépassant ceux venus du Japon et de Grande-Bretagne. La Chine est devenue le plus important marché pour les recettes de l'industrie du tourisme de l'Australie, car il y a une tendance qui fait que les touristes chinois dépensent plus d'argent que les Néo-Zélandais et les Anglais. Comme son économie, l'industrie australienne du tourisme dépend de plus en plus de la Chine.

D'après une dernière évaluation de haut niveau du Ministère des Finances publiée le 3 janvier par The Australian, le développement de l'économie australienne devrait maintenir à l'avenir des relations de plus en plus étroites avec la Chine et d'autres pays asiatiques. Et la fluctuation de l'économie mondiale et le marché financier devraient influencer directement son économie intérieure.

En plus, la Banque Centrale d'Australie (Reserve Bank of Australia – RBA) a indiqué le mois dernier dans un rapport que ce qui cause une influence importante sur l'économie australienne, c'est est non seulement les achats de minerai de fer et de charbon de la Chine, mais aussi la forte hausse du nombre des touristes chinois.

En même temps, le nombre des touristes britanniques n'a augmenté que 0,2% pendant les dix dernières années et ceux venant du Japon et des Etats-Unis a même chuté.

L'industrie australienne du tourisme estime qu'avec l'agrandissement de la classe moyenne en Chine, les revenus provenant des poches des touristes chinois devraient représenter un tiers du total de tout le marché étranger. La forte hausse du nombre des touristes chinois a stimulé le réajustement de l'industrie en vue de satisfaire leurs goûts particuliers.

Le Japon, le plus grand marché étranger du tourisme australien dans les années 1980 se classe maintenant en cinquième position. Les touristes japonais préfèrent toujours les plages de l'Australie et les paysages tropicaux au nord du Queensland, le nombre de ceux qui visitent ces derniers sites figure seulement derrière ceux qui vont à Sydney et Melbourne.

Au contraire, les touristes chinois aiment plus les métropoles australiennes telles que Sydney, Melbourne et Brisbane. Ils passent les deux-tiers du temps de leur visite dans ces trois dernières villes mais restent peu dans les petits villages de ce pays.

D'après les experts, de plus en plus d'hôtels sont en train de réajuster leurs façons de faire en vue de satisfaire les demandes des touristes chinois, par exemple, ajouter des menus en chinois dans les restaurants et des émissions en chinois dans les chambres.

Malgré l'arrivée d'un grand nombre de touristes chinois, l'influence causée par la réévaluation du dollar australien qui provoque la hausse du nombre des voyages à l'étranger des habitants locaux est toujours présente, surtout dans les campagnes et les bourgs. Cependant, de toute façon, l'industrie du tourisme australienne dépend de plus en plus des touristes chinois tout comme l'économie de ce pays dépend de plus en plus de la Chine.

En outre, selon les chiffres publiés par la China Federation of Logistics & Purchasing, sous l'influence de la fête du Nouvel An et du Printemps, le Purchasing Managers'Index de l'industrie manufacturière de la Chine en décembre a été de 50,3%, soit une hausse de 1, 3%, dépassant à nouveau 50%. Cela montre une baisse de la vitesse du développement économique, plus stable, mais l'énergie pour de développement est encore faible.

Selon le rapport d'évaluation du Ministère australien des Finances, la forte hausse des économies émergentes telles que la Chine et l'Inde devrait influencer plus directement les tendances de l'économie australienne que lors des dix dernières années.

Source: Présidence de la République

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 10 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes