Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 15.11.2011 16h07
Ouverture prochaine d'un centre de services pour avions d'affaires à l'aéroport de Shanghai

Une co-entreprise créée entre l'exploitant de l'aéroport de Shanghai, la Shanghai Airport Authority, société d'Etat, et la société australienne de services pour l'aviation Hawker Pacific, vient de recevoir le feu vert pour proposer des services de maintenance d'avions d'affaires à l'Aéroport International de Shanghai Hongqiao.

Ce sera la première entreprise à fournir des services de maintenance, de réparation et de révision pour les avions d'affaires en Chine.

Disposer de ce genre de centre de services sur le Continent sera pratique tant pour les exploitants que pour les propriétaires d'avions, parce que le travail pourra être fait en Chine plutôt que dans des centres de réparation à l'étranger, a dit aux médias locaux Jing Yimin, Vice-président de Shanghai Airport (Group) Co Ltd.

La société Shanghai Hawker Pacific, détenue à 51% par la Shanghai Airport Authority, et pour le reste par Hawker Pacific, aura la capacité de fournir des services de réparation et de maintenance pour plus de 40 avions d'affaires par an.

Le développement de l'aviation d'affaires en Chine a connu une forte croissance ces dernières années.

Plus de 100 avions d'affaires ont été enregistrés auprès des autorités chinoises de l'aviation civile et quelque 400 autres devraient être nécessaires dans les dix prochaines années, a dit l'autorité.

C'est Hainan Airlines qui a la première utilisé un avion d'affaires en Chine, en 1995.

Quelque 1 300 avions d'affaires ont atterri ou décollé de l'Aéroport International de Hongqiao en 2010, via le centre d'aviation d'affaires, a dit le Président de la Sahnghai Airport Authority, Li Derun.

Ces chiffres devraient grimper à 3 500 en 2011.

Les experts de l'industrie disent que la création d'un centre de maintenance pour aviation d'affaires stimulera le développement du marché de l'aviation d'affaires en Chine et aidera Shanghai à devenir plus qualifiée en tant que centre international de finance et d'aviation.

« La création d'un centre de services pour avions d'affaires et l'octroi d'une licence de maintenance et de réparation en Chine permettra aux propriétaire d'avions d'avoir des frais de réparation et de maintenance quotidienne moins élevés », a dit Li Lei, analyste chez China Securities Co Ttd.

Bien que les experts disent que le secteur de l'aviation d'affaires en Chine ait de brillantes perspectives, le développement fait aussi face à certaines contraintes, comme al difficulté de recruter des pilotes qualifiés et le lourd fardeau fiscal lié à l'achat d'avions d'affaires.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
A la réunion de l'APEC, le président chinois appelle à un changement de modèle de croissance (PAPIER GENERAL)
Nouvelles principales du 14 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?