Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 19.10.2011 15h38
Hawaii fait de l'oeil aux touristes chinois

Entrer en contact avec le dynamique marché chinois du tourisme sera une des priorités du Gouverneur d'Hawaii Neil Abercrombie lors du Forum Sino-américain des Gouverneurs, qui va avoir lieu à Beijing pendant trois jours.

Le Président de l'Autorité du Tourisme de Hawaii Mike McCartney et d'autres responsables du tourisme rejoindront M. Abercrombie -pour son voyage inaugural en Asie- mercredi lors du Forum.

Selon les mots de M. Abercrombie, de bonnes relations entre la Chine et les Etats-Unis non seulement stimuleront l'économie d'Hawaii mais aussi favoriseront la compréhension culturelle mutuelle.

Hawaii a déjà des relations d'Etat-soeur avec les provinces chinoises du Guangdong et de Hainan.

« La culture et les traditions chinoises sont depuis longtemps mêlées à notre propre culture locale, du fait des relations anciennes et très spéciales d'Hawaii avec la Chine », a dit M. Abercrombie dans un courriel adressé au China Daily.

Le Gouverneur du Guam, Eddie Baza Calvo, qui assistera aussi au Forum, a exprimé son intérêt dans la promotion de ce territoire américain comme destination de voyage pour les Chinois.

Lors du Forum Sino-américain des Gouverneurs à Salt Lake City en février dernier, il avait discuté avec le Secrétaire du Parti du Zhejiang Zhao Hongzhu au sujet de l'accroissement potentiel du tourisme en provenance de Chine si jamais un programme de dispense de visa était approuvé.

« Les Gouverneurs américains et l'administration Obama comprennent combien il est essentiel pour la Nation de bâtir des alliances économiques avec la Chine », a dit M. Calvo.

M. Zhao avait dit à M. Calvo qu'il avait l'intention d'encourager les habitants de sa province, très peuplée, à aller visiter Guam, d'après M. Calvo. Il avait mentionné que de nombreux habitants du Zhejiang partent en vacances à Singapour, qui est à six heures de vol, alors qu'il ne suffit que de quatre heures pour atteindre Guam.

Le nombre des touristes chinois à Hawaii a augmenté de façon significative depuis la signature d'un protocole d'accord entre les Etats-Unis et la Chine en 2007 permettant aux vacanciers chinois de visiter le pays.

HTA, l'agence de tourisme de l'Etat d'Hawaii envisage un total de 91 000 visiteurs chinois vers Hawaii cette année, en augmentation de 37% par rapport à l'année dernière.

Le touriste chinois moyen dépense 349 Dollars US par personne et par jour, selon des données compilées par HTA, tandis que leurs homologues japonais dépensent une moyenne de 261 Dollars US par jour. Le Département des Affaires, du Développement Economique et du Tourisme d'Hawaii prévoit que le nombre de visiteurs chinois vers Hawaii augmentera annuellement de 20% de 2012 à 2014. A l'horizon 2014, Hawaii accueillera 140 000 visiteurs chinois chaque année.

Lors du forum des trois prochains jours, M. McCartney rejoindra M. Abercrombie pour une réunion avec Shao Qiwei, Directeur de l'Administration Nationale du Tourisme de Chine. Ils rencontreront également des responsables de China Eastern Airlines et de l'ambassade des Etats-Unis, aussi bien que des représentants des compagnies aériennes et du secteur du tourisme.

HTA travaille étroitement avec son correspondant à l'étranger Hawaii Tourism China, qui a des bureaux à Shanghai et Beijing, pour faire la promotion d'Hawaii auprès des voyageurs chinois comme destination de vacances et d'affaires, selon M. McCartney.

En août, China Eastern Airlines a lancé son premier vol direct et sans escale entre Shanghai et Honolulu, reliant deux fois par semaine la Chine et Hawaii.

HTA estime que ce vol régulier, qui part le mardi et vendredi, apportera à l'Etat 60 millions de Dollars US en dépenses annuelles de visiteurs.

Avant de pouvoir se rendre aux Etats-Unis, les voyageurs chinois ont toutefois l'obligation d'obtenir un visa de tourisme. Quand le programme d'exemption de visa a été adopté pour des touristes sud-coréens en 2008, le nombre de voyageurs de Corée du Sud vers Hawaii a sensiblement augmenté, selon M. McCartney.

M. McCartney a également dit que l'Etat avait travaillé dur pour soutenir les efforts pouvant aider à accélérer le processus d'obtention des visas de tourisme.

« Nous comprenons que le processus de visa pour les visiteurs chinois est long, et nous espérons le faciliter », a dit M. McCartney

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelles principales du 19 octobre
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les Etats-Unis jouent au voleur volé en accusant la Chine d'être « manipulatrice de taux de change »
Détrompez-vous et cessez de vous enferrer dans votre absurde idée de la « non transparence »
L'heure n'est pas à la baisse des taux