Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 18.10.2011 13h51
Les sociétés de croisières étrangères vont développer leurs activités en Chine

Deux organisateurs internationaux de croisières enverront naviguer leurs navires de luxe vers la Chine l'année prochaine, prêts qu'ils sont à profiter de la croissance du marché des croisières.

Ainsi de la société Royal Caribbean Cruises, de Miami, qui a annoncé qu'elle ajouterait un nouveau navire de croisière sur ses routes à destination de la Chine l'année prochaine.

Le nouveau navire -baptisé Voyager of the Seas, d'un tonnage de 138 000 tonnes- fait deux fois la taille du Legend of the Seas, qui est à l'heure actuelle le plus grand navire de croisière faisant escale dans les ports de Chine.

De même, la société italienne Costa Cruises, de Gênes, a annoncé qu'elle enverrait le Victoria, un navire de 75 000 tonnes, vers la Chine l'année prochaine, ce qui permettra à l'entreprise d'accroitre sa capacité en Chine de 40%.

Michael Bayley, Vice-président exécutif de Royal Caribbean Cruises, a déclaré lors de la sixième Conférence sur la Navigation de Croisière en Chine à Tianjin que la Chine n'avait encore qu'un taux de pénétration bien inférieur à celui des marchés des croisières aux Etats-Unis et en Europe, mais tout au moins cela veut-il dire qu'il y a « un énorme potentiel non exploité ».

« Nous sommes encouragés par le nombre croissant de touristes chinois qui choisissent nos croisières et par les réactions positives que nous avons reçu du marché », a t-il dit.

C'est un total de 223 croisières qui a visité la Chine continentale l'année dernière, en augmentation de 43% d'une année sur l'autre, a dit Wu Wenxue, Vice-président de l'Association Chinoise du Tourisme.

Parmi elles, 95 croisières sont parties de villes côtières de Chine, en hausse de 18,8% d'une année sur l'autre, a dit M. Wu.

D'après les chiffres de l'industrie, le nombre des Chinois du Continent qui ont fait des croisières en dehors du pays a atteint 790 000 l'année dernière, en hausse de 20% par rapport à 2009.

Dans le même temps, les touristes étrangers venant en Chine par le biais de croisières a augmenté de 15,5% d'une année sur l'autre, à 462 000.

« Le voyage en croisière va connaître un âge d'or en Chine lors des cinq prochaines années », a dit M. Wu. « Voyager à l'étranger en croisière de luxe va devenir le choix de plus en plus de touristes chinois ».

Avec la croissance rapide du secteur domestique des croisières, les organisateurs internationaux de croisières commencent à s'intéresser davantage aux passagers chinois, a dit Pan Ximing, Directeur et directeur général de Kamking Cruise Travel Group, de Hong Kong.

Parmi les signes témoignant de ce changement, davantage de services en mandarin sont offerts à bord, a t-il dit.

Li Jinyu, une touriste de Shenzhen en visite à Hong Kong, a dit qu'elle a fait sa première croisière vers Hong Kong en juillet de cette année.

« Mes amis m'avaient recommandé de faire une croisière », a dit Mme Li. « C'est bien plus intéressant financièrement de passer une nuit sur un bateau que dans un hôtel ». Mme Li a précisé que le prix, situé aux alentours de 1 000 Yuans (157 Dollars US) pour une croisière de deux jours, était abordable.

De leur côté, les gouvernements offrent aussi un fort soutien à l'industrie des croisières. En août, les Ministères des Transports et du Commerce ont ainsi adopté une nouvelle politique autorisant les organisateurs de croisière étrangers à créer des sociétés à capitaux entièrement étrangers en Chine.

Song Dexing, Directeur du Bureau des Transports par Eau au Ministère des Transports, a dit que cette politique permettait aux organisateurs étrangers de croisières de traiter directement avec leurs clients en Chine, comme par exemple faire leur propre publicité et leurs propres ventes de billets.

Auparavant, les sociétés internationales de croisières devaient travailler avec des partenaires locaux pour pouvoir opérer en Chine.

Un responsable du Ministère a ainsi précisé que le Ministère avait récemment donné son accord à une demande de Costa Cruises pour établir une entreprise à capitaux entièrement étrangers en Chine.

Cependant, en dépit de ce marché prometteur, les experts disent que le secteur des croisières fait encore face à certains défis.

Huang Ruiling, Directrice Générale de Mediterranean Cruises Travel Agency (Shanghai), dit ainsi qu'il est toujours essentiel pour les organisateurs de croisières de promouvoir le concept de croisière auprès des consommateurs chinois, car certains ne le comprennent toujours pas.

Par exemple, certaines lignes de croisières font naviguer des navires de tourisme le long du Yangtsé, et elles n'ont pas la moindre idée des services de luxe que l'on peut rencontrer sur une vraie croisière, a t-elle dit.

De même, il est aussi important de fournir une formation aux agences de tourisme locales, afin qu'elles offrent des conseils plus professionnels aux consommateurs, a dit M. Pan.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelles principales du 17 octobre
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les Etats-Unis doivent faire preuve de clairvoyance et de lucidité quant au but réel de leur « retour en Asie »
Les Etats-Unis doivent faire preuve de clairvoyance et de lucidité quant au but réel de leur « retour en Asie »
La dure réalité de « taobao boutiques blessées » : nécessité de la souffrance de la transition brutale
Sanctionner la Chine n'apportera rien de bon à l'emploi aux Etats-Unis