Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 24.08.2011 16h13
De nouvelles routes aériennes établies au départ de Shanghai

Le 9 août à 18h24, le vol MU571 de China Eastern Airlines, complet à bord, a décollé de l'aéroport de Pudong à Shanghai pour Hawaii. Une nouvelle route aérienne a été inaugurée entre la Chine et les Etats-Unis.

Le vol opère chaque mardi et vendredi et la durée est de 9 heures. Selon certaines sources, il fallait auparavant de 14 à 16 heures aux touristes chinois pour aller à Hawaii et ils devaient changer d'avion à Seoul, à Tokyo ou à Manille. Après l'inauguration de la ligne directe, on économise de 5 à 7 heures et le prix du billet diminue à peu près de 20%.

Depuis le début de l'année, les aéroports de Shanghai ont accueilli plusieurs nouvelles compagnies aériennes étrangers telles que Zest Airways, Air South Airlines, MNG Airlines et Air Mauritius. Parmi les quelles, Air Mauritius a ouvert officiellement en juillet une ligne directe entre Shanghai et Port Louis. C'est la première ligne aérienne entre Shanghai et l'Afrique. Avec l'inauguration par les compagnies aériennes chinoise et étrangères des lignes de Shanghai vers Rome, Los Angeles etc, surtout vers l'Amérique du Nord et l'Europe, le réseau aérien de Shanghai devoent plus complet.

Selon certaines sources, la première compagnie aérienne privée d'Iran, Mahan Airlines, va inaugurer une ligne directe entre Shanghai et Téhéran à partir du 3 septembre et la durée du vol serait d'environ 11 heures. Actuellement, il n'y a pas de vols directs entre Shanghai et Téhéran et on doit changer d'avion en Thaïlande ou à Dubaï. Mahan Airlines prévoit que le premier groupe de touristes pour l'Iran partira de Shanghai le 7 septembre après l'inauguration de la nouvelle ligne.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine appelle toutes les parties en Syrie à "la plus grande retenue"
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains