Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 21.07.2011 12h25
L'île chinoise de Hainan accueille davantage de touristes étrangers au cours de la première moitié de l'année

Le nombre de touristes étrangers sur l'île tropicale de Hainan dans le sud de la Chine a grimpé de 12% en glissement annuel à 383 800 entre janvier et juin, a indiqué mercredi la Commission du tourisme de la province.

Le nombre de touristes venus d'Europe et des Etats-unis a enregistré une hausse de 33,5% pour s'élever à 155 720 dans la première moitié de l'année, selon un communiqué publié par la Commission.

Le nombre de touristes russes sur l'île de Hainan a continué d'augmenter, avec une hausse de 44,83% entre janvier et juin pour atteindre 105 174, ceci dû particulièrement à l'ouverture cette année de nouvelles lignes aériennes à destination de cinq villes russes.

La province de Hainan est la destination favorite des vacanciers venus de l'Extrême-Orient russe.

Néanmoins, le nombre de touristes venus d'autres pays asiatiques a augmenté légèrement de 3,16% pour atteindre 85 321, a indiqué la Commission. Le nombre de touristes japonais a chuté de 18% par rapport à l'année précédente à 10 597, en raison principalement du séisme survenu le 11 mars et du tsunami.

Entre janvier et juin, Hainan a accueilli 14,04 millions de touristes chinois, soit une hausse de 8,86% par rapport à la même période de l'année 2010.

Les revenus globaux générés par le tourisme à Hainan s'élevaient à 15,33 milliards de yuans au cours de la première moitié de l'année (2,36 milliards de dollars), soit une hausse de 10,36% en glissement annuel, a indiqué la Commission du tourisme.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le vice-président chinois rencontre de hauts officiers de l'armée, de la police armée et des forces de police au Tibet
Le Tibet célèbre le 60e anniversaire de sa libération pacifique
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux