Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 19.07.2011 13h21
Hainan Airlines envisage une présence en Europe

HNA Group, le quatrième plus grand groupe aérien de Chine, cherche à devenir la première compagnie aérienne chinoise à investir dans le secteur de l'aviation européenne, en se portant candidat à des enchères sur une compagnie aérienne hongroise et un opérateur d'aéroports allemand.

Wu Feng, Directeur du Centre de la marque du groupe HNA, a dit que son entreprise avait des visées sur Malev Hungarian Airlines et Hochtief Airport Ltd Co, une entreprise spécialisée dans la gestion d'aéroports dont le siège est à Essen, en Allemagne.

A l'heure actuelle, l'impulsion pour l'investissement hongrois vient entièrement de la société, dont le siège est à Haikou, sur l'île de Hainan.

M. Wu a précisé que jusqu'à présent, il n'y avait pas eu de propositions spécifiques concernant le prix ou la méthode d'investissement dans Malev.

Il a ajouté que les Gouvernements chinois et hongrois ont exprimé leur soutien à cette transaction, mais HNA a encore besoin de discuter davantage avec Malev.

HNA va également se porter candidat pour l'Aéroport de Hochtief, qui possède des parts dans six aéroports internationaux, à Athènes, Düsseldorf, Hambourg, Tirana, Sydney et Budapest, a dit vendredi Chen Feng, Président du Conseil d'administration du Groupe HNA.

HNA est en concurrence avec quatre autres sociétés pour l'Aéroport de Hochtief, et les propositions devraient probablement se situer entre 1,14 milliard et 1,28 milliard de Dollars US, d'après ce qu'a rapporté Reuters le 14 juillet.

Cependant, selon les analystes, l'industrie des compagnies aériennes européennes n'est pas un secteur rentable, et le moment n'est pas favorable pour entrer sur ce secteur.

Li Lei, analyste chez CITIC China Securities Co Ltd, dit en effet que le marché européen est saturé et que la concurrence entre les compagnies aériennes locales est sévère, deux problèmes qui pourraient constituer un risque pour les affaires de HNA en Europe, si les investissements sont menés à bien.

La Hongrie ne possède pas un grand marché de l'aviation, et cela prendra du temps pour que HNA puisse tirer bénéfice de son investissement, a dit M. Li.

Le bon côté de l'affaire, a dit M. Li, est que la cotation n'est pas très élevée, car ce secteur d'industrie est toujours en difficulté.

Il pense que les compagnies aériennes chinoises ne devraient pas abandonner le marché européen, et que c'est une bonne idée de commencer avec un partenaire de l'Europe de l'Est, plutôt que de s'aventurer directement sur le marché de l'Europe de l'Ouest, plus développé et plus concurrentiel.

Vendredi dernier, le South China Morning Post a rapporté que HNA avait signé un accord de coopération avec l'Association de la Capitale Hongroise lors de la visite du Preùier Ministre chinois Wen Jiabao dans ce pays le mois dernier.

Ce n'est pas la première fois que HNA approche le transporteur hongrois, a rapporté China Business News.
En 2004 déjà, le Groupe HNA avait déjà manifesté son intérêt pour la compagnie Malev en restructuration, mais la partie chinoise avait fini par renoncer à cause de problèmes de dette de Malev.

Malev est un transporteur aérien appartenant à l'Etat, avec une histoire de 65 ans. D'après son site internet, la compagnie possède 22 appareils desservant 50 destinations dans 36 pays.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Tibet lance sa première autoroute
Chine : fin de la construction de la première entreprise de traitement des eaux usées à Lhassa
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux