Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 17.06.2011 08h16
Le Kenya va accueillir une rencontre du conseil exécutif de l'OMT

Le Kenya est prêt à accueillir les assises de la 90e session du Conseil exécutif de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) à la fin de cette semaine, a annoncé mercredi le ministre du Tourisme, Najib Balala.

S'adressant aux journalistes à Nairobi, M. Balala a déclaré que la réunion rassemblera des ministres du Tourisme de plus de 30 pays dans le monde.

"Les ministres du Tourisme devraient discuter des questions de politique et de développement qui affectent le secteur au niveau mondial," a dit M. Balala lors d'une conférence de presse à Nairobi.

Pendant l'événement, le président du Kenya, Mwai Kibaki, devrait signer le Livre d'or de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et se joindre à cinq autres chefs d'Etat qui ont rejoint la campagne mondiale visant à mettre le tourisme sur l'agenda du développement mondial.

"Les chefs d'Etat qui signent le Livre d'Or engagent leurs pays à fournir un appui financier et d'autres types de soutien au secteur touristique. Cela va renforcer la nécessité d'offrir une assistance à ce secteur des services," a déclaré M. Balala.

Le conseil de l'OMT qui se réunit deux fois par an est composé de 31 membres élus par l'Assemblée générale des Nations Unies.

L'Office du tourisme du Kenya (KTB), en charge du marketing touristique du pays, recevra 14,4 millions de dollars dans la prochaine année financière pour vendre l'image du pays à la fois sur les plans national et international.

"Même s'il a rapporté l'an dernier plus de 840 millions de dollars au pays, le secteur du tourisme continue d'être sous- financé," a déclaré M. Balala.

L'OMT va également organisé une table ronde des ministres est- africains du Tourisme au cours de laquelle il a été question d'examiner les questions communes qui affectent conjointement la région.

A partir de 1er juillet, le Kenya facturera 50 dollars pour un visa touristique jusque là facturé à 25 dollars afin de se conformer au protocole du marché commun de l'Afrique de l'Est, a-t- il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Organisation de coopération de Shanghai définit ses tâches pour la prochaine décennie
Rencontre des présidents chinois et tadjik à Astana
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?