Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 31.05.2011 13h54
Marriott souhaite rester en phase avec le rythme de croissance du tourisme chinois

Le bouillonnant secteur du tourisme vers et en provenance de Chine fournit à Marriott International Inc une occasion en or d'exploiter plus encore le marché local de l'hôtellerie et d'inciter davantage de touristes chinois voyageant à l'étranger à fréquenter ses établissements, vient de déclarer un haut responsable de l'entreprise.

Le groupe hôtelier américain ouvrira 27 nouveaux hôtels d'ici la fin de 2014, pour arriver à un total de 84 en Chine, a dit Simon Cooper, Directeur général et Président de Mariott's Asia-Pacific, lors de sa visite récente à Beijing.

Marriott est actuellement présent sur le Continent chinois et à Hong Kong par le biais de 57 hôtels exploités sous six de ses vingts marques.

Ces six marques sont The Ritz-Carlton et JW Marriott Hotels & Resorts pour le segment de luxe, Marriott Hotels & Resorts et Renaissance Hotels & Resorts pour le segment supérieur, Courtyard by Marriott Hotels pour le segment moyen-supérieur et Marriott Executive Apartments.

La confiance que place le groupe dans le marché chinois vient de ses performances actuelles. M. Cooper a ainsi cité les hôtels du groupe à Beijing comme un exemple de la façon dont les établissements ont récupéré du court ralentissement constaté après les Jeux Olympiques de 2008, et ils ont été « formidables depuis lors ».

« C'est bon signe pour la ville », a t-il dit.

A la question de savoir si d'autres marques sont prévues, M. Cooper a répondu que bien que la Chine soit un grand pays où l'on peut anticiper beaucoup de croissance, le groupe veut croître de manière efficace.
« Pour l'heure, nous restons à six », a t-il dit.

La croissance rapide de la Chine, qui génère un potentiel de marché, constitue également un défi pour les investisseurs étrangers en termes de développement de marque.

M. Cooper a dit : « Le plus grand défi est le rythme de croissance, qui est sans aucun doute unique au monde. Pour quelqu'un qui a une culture différente, c'est difficile d'arriver à comprendre à quel point les choses changent vite ».

Marriott s'était vu demander il y a quelques années de gérer un hôtel dans le nouveau quartier d'affaires de Guangzhou, la capitale de la Province méridionale du Guangdong, et M. Cooper a dit qu'ils avaient dû réfléchir à ce qui devait être construit à partir de rien lors des cinq années suivantes.

« Les autorités du district avaient des projets pour un musée, un centre commercial et un opéra. Mais il n'y avait rien à cette époque-là. Pour nous c'était difficile de comprendre ça. Mais quand ils disent que ça va se faire, ça se fait », a t-il dit.

Certaines villes, comme Chengdu, un des poumons économiques du Sud-Ouest de la Chine, qui n'étaient pas sur l'agenda du groupe hôtelier il y a encore cinq ans, se sont retrouvés en tête de ses plans de développement, tout simplement du fait de leur formidable croissance industrielle et financière.

« C'est vraiment intéressant de voir comment nous essayons de garder le rythme avec le développement et de garder la foi dans la façon de considérer toutes les nouvelles initiatives existant dans toute la Chine », a t-il dit.

Gardant à l'esprit le bond du développement urbain, c'est là où les clients vont que le groupe hôtelier installera son prochain établissement.

« Nous suivons les clients », a dit M. Cooper, expliquant que le croissant formé par la côté allant de l'Est vers le Sud, où près de 90% du PIB du pays est généré par vingt groupes de villes, est l'endroit où les clients souhaitent payer pour avoir des chambres d'hôtel de qualité.

M. Cooper a ajouté que depuis longtemps, le groupe milite activement pour que la période de demande de visa pour les touristes chinois souhaitant aller aux Etats-Unis soit raccourcie.

Il a annoncé qu'un vol charter prévu en août vers Hawaii, et organisé par Ctrip.com, le plus grand site internet de services de voyage du pays, offrira une occasion d'obtenir un visa plus facilement pour les touristes chinois.

Le groupe est en pourparlers avec Ctrip pour faire la promotion des hôtels Marriott auprès des touristes chinois en fournissant des services spécialisés, dont des programmes nouveaux en langue chinoise dans leurs hôtels.

Et parce que les touristes chinois préfèrent faire leurs activités de jour en intérieur, le groupe essaie de leur offrir davantage d'installations dans ses hôtels, ainsi qu'à l'extérieur pour les activités nocturnes.

M. Cooper s'est également montré surpris du nombre de voyageurs chinois voyageant dans les pays voisins, leurs destinations favorites étant entre autres les Maldives, le Vietnam, le Japon et l'Etat américain d'Hawaii. « Les Chinois peuvent préparer leurs destinations à l'étranger de la même façon que les Américains ou les Européens », a t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : près de 35 millions de personnes affectées par la sécheresse sur les cours moyen et inférieur du fleuve Yangtsé
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
La Chine le Japon et la Corée du Sud progressent lentement vers un accord de libre-échange
Plutôt créer un autre FMI que de se disputer le poste de directeur général de l'actuel FMI
De la sur-dépendance envers le Dollar